Le ministre burundais l'Intérieur et de la Formation patriotique Pascal Barandagiye avec son équipe à Kampala, mardi 14 février 2017. © RFI/Charlotte Cosset

Burundi / Guerre Humanitaire : Le HCR dit 400 000 réfugiés burundais,l’Etat 165 000

Share Button
M. Pascal BARANDAGIYE, Minstre burundais de l’Intérieur ( Assemblee.bi )

M. Pascal BARANDAGIYE, Minstre burundais de l’Intérieur ( Assemblee.bi )

Guerre Humanitaire – Rien ne va plus avec le HCR qui se politise … Les HCR parlent de près de 400 000 réfugiés dans la région. Le Burundi les estime à près de 165 000 actuellement.

A Bujumbura, ce dimanche 26 mars 2017, les autorités burundaises ne sont pas contentes avec le HAUT COMMISSARIAT AUX RÉFUGIÉS DE L’ONU (HCR), qui, dans un contexte de GUERRE HUMANITAIRE [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ], vient de sortir ses derniers chiffres de réfugiés burundais dans la région des Grands lacs. Le HCR parle désormais de plus de 400 000 réfugiés burundais [ https://data2.unhcr.org/en/situations/burundi ] éparpillés majoritairement en Tanzanie, au Rwanda, au Congo RDC, et en Ouganda. Les chiffres du HCR passent de plus de 260 000 à 400 000.

Ce mois de Mars 2017  à Washington ce que l'on entend du Burundi - ( source google actualité )

Ce mois de Mars 2017 à Washington ce que l’on entend du Burundi – ( source google actualité )

D’après des sources diplomatiques qui souhaitent garder leur anonymat, ce sont des lobbys américains [ http://africacenter.org/spotlight/refugee-flows-show-burundi-crisis-worsening/ ] ( OBAMA – SOROS – KAGAME – BUYOYA ) qui tentent de persuader la nouvelle équipe républicaine au pouvoir aux USA ( l’équipe TRUMP ) de poursuivre la même politique envers le Burundi que l’administration OBAMA précédente.  Du côté de Bujumbura, pour que cesse ce mensonge éhonté du HCR, l’on voudrait que le HCR donne le nom de chaque réfugié et  qu’il dise sa colline d’origine.  Tout en sachant que , pour être Burundais, il faut être originaire d’une des collines du pays. Ceux qui sont originaires d’un quartier, souvent sont  des  Burundais d’origine étrangère (  Rwandaise, Ougandaise, Kenyane, Tanzanienne, Congolaise, Malienne , Sénégalaise, Sud-Africaine   etc. )

Au Burundi, l’Etat est décentralisé depuis quelques années. Pour être burundais, il faut être originaire d’une des 2913 collines et quartiers du Burundi. Chaque colline ou quartier dispose d’un chef de colline ou de quartier. Il y a 119 communes au Burundi. Chaque commune dispose d’un administrateur communal. Il y a 18 provinces au Burundi. Chaque province dispose d’un gouverneur. Enfin, il y a M. BARANDAGIYE Pascal, ministre burundais de l’Intérieur, qui chapeaute ces administrations locales. En décembre 2016, le ministre burundais de l’intérieur a dit que plus de 100 000 réfugiés burundais dans la région sont rentrés chez eux au Burundi, dans leur colline respective ou quartier depuis 2015, sur un total de 260 000 réfugiés burundais environ qui étaient dans la région des Grands Lacs. Les vrais chiffres de réfugiés burundais dans la région seraient estimé à près de 165 000 [ http://burundi-agnews.org/societe/le-burundi-veut-rapatrier-en-2017-les-81-001-refugies-burundais/ ].

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le dimanche 26 mars 2017

Facebook Comments