Burundi – dialogue interburundais : Commune Bubanza – Faire un recensement des ethnies en vue de quota exacts ( Photo : ppbdi.com 26/08/2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Commune Bubanza – Faire un recensement des ethnies en vue de quota exacts

Share Button
 Burundi – dialogue interburundais : Commune Bubanza  – Faire  un recensement des ethnies en vue de quota exacts ( Photo : ppbdi.com 26/08/2016 )


Burundi – dialogue interburundais : Commune Bubanza – Faire un recensement des ethnies en vue de quota exacts ( Photo : ppbdi.com 26/08/2016 )

En commune Bubanza, ce vendredi 26 août 2016, Mgr Justin Nzoyisaba, président de la Commission Nationale de Dialogue Interburundais (CNDI), a été reçu par  M. François Kazoviyo, administrateur de la commune Bubanza, et M. Gervais Ntirushize, conseiller du gouverneur de la province de Bubanza,  dans le cadre d’une journée du dialogue interburundais à l’intention des citoyens de cette localité.

M. François Kazoviyo avait rassemblé plus de 500 de citoyens de Bubanza venus échanger sur l’évolution du Burundi ces 56 dernières années …

Pour débuter,M. Gérard Nduwayo, commissaire à la CNDI, a planté le décor : “… Le constat est que de 1961 à 2015, les élections ont été caractérisées par l’insécurité et des perturbations notoires. La plupart des leaders comme le prince Louis Rwagasore, Pierre Ngendandumwe, Melchior Ndadaye et d’autres ont été assassinés. La grande question qui se pose ici est de savoir s’il se produira toujours de l’insécurité chaque fois qu’il y aura des élections au Burundi … “.  Ainsi M. Gérard Nduwayo a ouvert le dialogue interburundais en commune  Bubanza.

Voici les grandes lignes de ce qui en ressort, c’est à dire ce que veulent les habitants de la commune  Bubanza  :

– Réduire le nombre de partis politiques ( tendre vers des scrutins majoritaires ) ;
– Faire  un recensement des ethnies pour connaître les pourcentages exacts afin que chaque ethnie ait le quota qui lui revient;
– Apprendre aux politiciens d’accepter le verdict des urnes ;
– Demander  aux pays étrangers ( USA, France, Belgique, Rwanda ) de cesser de s’immiscer dans les affaires burundaises;
– Réviser le plus tôt possible certains articles de la Constitution burundaise ( Pas de limite des mandats présidentiels );
– Réviser l’Accord d’Arusha ;
– Restaurer la peine de mort ;
– Juger  toutes les personnes qui sont impliquées dans toutes les crises qui ont endeuillé le pays ;
– Ecrire la Constitution en KIRUNDI ;
– etc.

Au Burundi, après le tour des provinces, des partis politiques et d’autres groupes organisés, le dialogue interburundais est actuellement organisé dans les 119 communes du pays. Les membres de la CNDI  étaient en mission en province de Bubanza cette semaine et se devaient de parcourir les 5 communes de cette circonscription ( Bubanza, Gihanga, Mpanda; Musigati;  et Rugazi ) entre jeudi 25 août 2016  et vendredi 26 août 2016.

DAM, NY,AGNEWS, le mardi 30 août 2016

Facebook Comments