BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34%

INSTITUTION, REFERENDUM 2018 – La CENI proclame les RESULTATS PROVISOIRES du Référendum du jeudi 17 mai 2018 : “Oui” 73,26% face au “Non” 19,34%

BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BUJUMBURA, Hotel LA DETENTE, Lundi 21 mai 2018 – En conférence de presse et en présence, avec comme invités, des représentants de 26 formations politiques et de la Coalition des Indépendants Amizero y’Abarundi, des hauts fonctionnaires des différentes institutions de l’Etat, ainsi que des diplomates accrédités à Bujumbura, M. NDAYICARIYE Pierre Claver, Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a proclamé, les résultats provisoires du Référendum Constitutionnel du jeudi 17 mai 2018 au Burundi. Provisoire, parce que les chiffres du vote de la DIASPORA BURUNDAISE, représentant 0,27%, n’est pas encore accessible.
Le “Oui” a remporté le REFERENDUM 2018 avec un taux de 73,26%, face au “Non” avec 19,34%. Les abstentions sont estimées à 4,11% et les voix nulles à 3,28%. Le taux de participation général est de 96,24%.

BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : LERENOUVEAU 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : LERENOUVEAU 2018 )

La CENI a constaté dans les 2909 collines et les quartiers du Burundi que le jeudi 17 mai 2018 était une fête de la démocratie et de la dignité nationale. Le vote a eu lieu dans le calme sur tout le territoire.

Voici quelques propos de M. NDAYICARIYE Pierre Claver : [ https://www.youtube.com/watch?v=-_c4SlX2WcM ]

Au Burundi, lors de ce REFERENDUM 2018, 3 enseignements dans la bataille que se sont livrées les formations politiques pour le OUI ou le NON :


1/ L’affrontement à NGOZI dans leur province natale respectif, entre S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président Africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ; http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ], membre du CNDD-FDD ( 1ère formation politique du Burundi – Campagne OUI/EGO ) et l’Hon. Rwasa Agathon, Vice Président de l’Assemblée Nationale du Burundi et Président d’Amizero Y’Abarundi ( 2ème formation politique du pays – Campagne NON/OYA ), qui s’est terminé par un affront à l’Hon. Rwasa Agathon, battu chez lui par 82,8% contre 10,1%.
2/ 2ème affront de l’Hon. RWASA AGATHON, il a perdu la PROVINCE BUJUMBURAL RURAL qui lui était fidèle, à cause du FNL / BIGIRIMANA qui s’est mobilisé fortement pour le OUI/EGO ( REFERENDUM 2018 : BUJUMBURA RURAL EGO/OUI 75% – OYA/NON 17% : http://burundi-agnews.org/referendum-2018/burundi-referendum-2018-bujumbura-rural-ego-oui-75-oya-non-17/ ;
3/ 3ème enseignement à retenir et que l’ALLIANCE UPRONA / CNDD-FDD / FNL-BIGIRIMANA, a apporté entre 10% et 14%  de voix, aux voix habituelles du CNDD/FDD,  assurant des scores variant entre 60% et 80% dans toutes les provinces du Burundi. Sauf à BUJUMBURA MAIRIE et BURURI.
4/ 4ème enseignement, l’opposition au POUVOIR ACTUEL est concentrée ou située principalement dans les provinces du SUD DU BURUNDI + MWARO et BUJUMBURA MAIRIE :  RUTANA, MAKAMBA, BURURI, et RUMONGE 

BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

En mauvais perdant, l’Hon. RWASA a décidé de ne pas reconnaître ce referendum 2018 dans lequel il a participé pleinement [ http://burundi-agnews.org/campagne-referendum-mai-2018/ ].   Les USA, eux, ont sorti un COMMUNIQUE IRONIQUE concernant ce REFERENDUM 2018 au Burundi,  en disant qu’il n’avait pas été TRANSPARENT parce que  aucun organisme OCCIDENTAL n’était présent. Les Barundi, eux, ont répliqué en disant que, lors des REFERENDUM ou ELECTIONS aux USA,  il n’y avait JAMAIS eu d’organismes AFRICAINS. D’où, si on tient le même RAISONNEMENT aucune ÉLECTION ou REFERENDUM aux USA n’avaient été TRANSPARENT !  Le Burundi a insisté en disant que les ELECTIONS ou REFERENDUM sont des affaires liées à la SOUVERAINETE d’une ETAT. Les USA n’ont pas à se mêler des affaires internes des Barundi. Ce referendum est le 1er, depuis l’indépendance du Burundi, a être financé totalement par les Barundi sans aucun aide étrangère.

BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

Dans la tradition Barundi, l’organisation sociale est basée, fondamentalement, sur les IMIRYANGO ( les clans  ou les Communautés ). Au contraire d’aujourd’hui,où, avec l’influence occidentale, due à l’Esclavage, la Colonisation, et le Néocolonialisme ( plus de 500 ans de domination ), le PARTI POLITIQUE est devenu la base organisationnelle des sociétés africaines (cfr. Démocratie aristotélicienne, platonicienne ).   Ainsi lorsque l’on dit que le CNDD-FDD, 1ère formation politique burundaise,  dispose d’une popularité à 60,28%, depuis les élections de 2015, c’est à dire que sur les 2.619 collines [cfr. http://fr.geopostcodes.com/Burundi_Collines ] et 290 quartiers avec 2.909 Chefs de collines et de quartiers [ https://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/rapport_general_sur_le_processus_electoral_de_2015-12.pdf ], le CNDD-FDD détient le pouvoir politique sur une SUPERFICIE contenant 1.745 Collines et Quartiers du Burundi sur un total de 2.909.

BURUNDI / CENI - REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

BURUNDI / CENI – REFERENDUM 2018 : OUI-EGO 73,26% et NON-OYA 19,34% ( Photo : RTNB 2018 )

Si  la CENI dit que le OUI l’a emporté  avec 73,26%, c’est à dire que 2.131  sur les 2.909 collines et quartiers ont accepté la nouvelle Constitution proposée lors de ce REFERENDUM 2018.

Le REFERENDUM CONSTITUTIONNEL BURUNDAIS DU JEUDI 17 MAI 2018 pour qu’il soit validé, demandait 51% des votes des BARUNDI. Le CNDD-FDD / IMBONERAKURE / NKURUNZIZA, 1er formation politique du Burundi, disposait, lui, depuis 2005, à chaque consultation populaire, d’une moyenne variant entre 60,28% et 64,03%, contre une OPPOSITION BURUNDAISE avec une moyenne variant entre 11,16% et 20,9%.  Le “Oui” l’a remporté avec un taux de 73,26%, face à un  “Non” avec 19,34% .  En raisonnant de manière PURE,  le résultat est réaliste.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le Mardi 22 mai 2018

Facebook Comments