Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : Mizero Racine 2016 )

Burundi : Plus de 10 000 personnes à la grande manifestation anti-française à Bujumbura

Share Button
Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : Mizero Racine 2016 )

Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : Mizero Racine 2016 )

A Bujumbura, devant l’ambassade de France,  ce samedi 30 juillet 2016, près de 10 000 Barundi sont venus manifester contre la France, qui une fois de plus , s’est illustré au Conseil de Sécurité de l’ONU contre l’Afrique, contre le Burundi.

Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : noella_icyimpaya 2016 )

Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : noella_icyimpaya 2016 )

La France a proposé la résolution 2303  qui a été votée à 11 contre 4 au Conseil de Sécurité de l’ONU. Il s’agit d’un déploiement de 228 policiers onusiens au Burundi. Il reste désormais à l’Etat du Burundi  d’accepter cette résolution ou de la rejeter.
La rue burundaise, en tout cas à Bujumbura, ce matin, les Barundi ont manifesté avec des slogans hostiles à l’impérialisme de la FRANCE.
Les Barundi ne comprennent pas pourquoi la France veut envoyer des policiers au Burundi alors que c’est en France où s’abat le terrorisme et où l’on en a le plus besoin.

Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : ikiriho 2016 )

Burundi : Grande manifestation anti-française à Bujumbura ( Photo : ikiriho 2016 )

En 2015, le Burundi a subi une Révolution de Couleur ou une tentative de changement de régime  organisée par les USA, la France, la Belgique et le Rwanda, appuyés par le réseau civil-politique et militaire de l’ancien dictateur Hima Pierre Buyoya.
Cette coalition occidentale + le Rwanda voulait ramener au pouvoir au Burundi les Hima burundais. Or pour les Barundi, la dictature des Hima burundais ( Micombero, Bagaza, Buyoya) a fait plus de 4,5 Millions de victimes Barundi en 40 ans de pouvoir ( le génocide-régicide : http://burundi-agnews.org/genocide.htm  ; les réfugiés Barundi : http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm  ; les camps de concentration au Burundi : http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; la guerre civile du Burundi 1993 à 2003 : http://burundi-agnews.org/guerre_civile_du_burundi_1993_2003.htm).
Le mercredi 13 mai 2015, lors du Coup d’Etat militaire, les Barundi ont dit non au retour des Hima burundais au pouvoir.
En effet, en 1965, c’est la France qui avait mis fin à la monarchie millénaire des Barundi – Ingoma Y’Uburundi – [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ], en mettant au pouvoir les Hima burundais ( le capitaine Michel Micombero et tous les officiers Hima qui avait été formé à Saint Cyr ), après avoir orchestré le coup d’état au Congo voisin qui mettra en place  Feu MOBUTU.
Pour l’Afrique, la France est le pays qui a tué Feu KHADAFI, le dernier des panafricanistes qui a existé. Feu KHADAFI voulait financer l’armée africaine African Stanby Force ASF qui avait pour ambition de protéger les pays africains contre les agresseurs Américain ou Européens.

Au dernier Sommet de l’Union Africaine à Kigali début juillet 2016, pas un mot n’a été évoqué concernant cette armée africaine dont l’initiative avait été lancé en 2002 à Durban par  Feu Nelson Mandela.
Mandela prenait l’exemple de la RDC Congo ( pour ne pas prendre l’exemple de l’Afrique du Sud).  Au Congo RDC , le budget national annuel est  de 10 Milliards USD annuel. La RDC doit chaque année recourir à un emprunt de 5 Milliards USD pour boucler son budget. Or, il sort chaque année en RDC Congo pour près de 1000 Milliards USD de matières premières.  Mandela posait la question suivant : Où vont les 990 Milliards USD annuelles alors ?  Ce sont des multinationales occidentales ( Française, US, Belge etc ) qui se les partagent. Ce sont aussi ces multinationales occidentales qui choisissent aussi  qui, parmi les Congolais, va gérer les 10 Milliards USD pour un mandat de 5 ans. C’est à dire ce sont elles qui choisissent qui sera le Président en RDC Congo.  Pour Feu Mandela, là résidait la pertinence d’avoir une armée africaine. Feu Khadafi, ami de toujours de Feu Mandela,  portait lui aussi ce projet. Les armées africaines qui se préparaient à composer l’ASF étaient celle de la Côte d’Ivoire, de la Lybie,  du Mali, du Nigéria, du Burundi, etc.  La plupart de ces pays africains ont été frappés ces dernières années par le terrorisme islamiste ou  par des coups d’Etat militaire  …
La résolution Française à l’ONU concernant le Burundi est vue dans ce contexte de guerre géopolitique contre l’Afrique.
Les Barundi, parents des ANOU ( ABANTOU) qui ont conduit le monde entre -5000 av JC et – 3200 av JC  à partir de  KEMET, disent NON à cette France qui agressent l’AFRIQUE.

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 30 juillet 2016

Facebook Comments