Burundi: 2014 – Une diaspora pour développer et une autre pour détruire

Share Button
La Disapora  du Burundi en 2014

La Diaspora du Burundi en 2014

En 2014, la Diaspora burundaise  s’est impliqué dans le développement du Burundi. Mais en même temps, elle s’est politisé pour aider à le détruire …

Depuis Bujumbura, ce mercredi 25 février 2015,  le correspondant d’AGnews ( Africa Generation News), basée à New-York-Bruxelles et à Bujumbura, comme cela depuis déjà 2005, vous propose quelques extraits de son bilan – Burundi : Un an par le trou de la serrure – , reprenant une analyse se basant sur les actions plurisectorielles ( relatées par l’État,  les citoyens burundais, les média publiques-privés, les associations burundaises ou autres, et les ONGS ) qui se sont déroulées au Burundi ( ou à l’étranger concernant le Burundi )  pour la période de janvier 2014 à  décembre 2014.

Les acteurs de la sociéte burundaise en 2014 (AGNEWS)  FIG.2

L’année 2014 écoulée a révélé comme  4ème  acteur de la société burundaise – la Diaspora du Burundi –   [ http://burundi-agnews.org/bdi_diaspora_2014.html ] . 

La Disapora  du Burundi en 2014

La Diaspora du Burundi en 2014

En 2013, on avait  découvert ensemble une Diaspora burundaise  [ http://burundi-agnews.org/bdi_diaspora_2014.html ] avec laquelle l’État du Burundi tentait de nouer de bonnes relations à travers ses Ambassades dont les portes lui étaient  ouvertes.  On a vu aussi que les associations de la Diaspora burundaises étaient majoritairement  très politiséesBurundi: 2013, Diaspora avec Diplomatie et Associations politisées novembre 13, 2013 – http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=9637 ].

 

La Diaspora  du Burundi en 2014  FIG.1

La Diaspora du Burundi en 2014 FIG.1

 

En 2014, comme le montre la FIG.1., la Diaspora du Burundi  [ http://burundi-agnews.org/bdi_diaspora_2014.html ]  a été  très active en Europe ( 71%); puis en Amérique (23%); et finalement en Afrique (5%).

La Diaspora  du Burundi en 2014  FIG.2

La Diaspora du Burundi en 2014 FIG.2

Comme le montre la FIG.2, la  Diaspora burundaise  [ http://burundi-agnews.org/bdi_diaspora_2014.html ]  est contente de sa relation avec l’Etat du Burundi (FIG.2 : voir 50% couleur jaune). Au sein de la Diaspora burundaise, en 2014, de nombreuses associations ou organisations ont continué à voir le jour en vue d’aider à organiser la communauté burundaise à l’étranger  afin de la mobiliser vers des projets améliorant l’aspect socio-économique du Burundi ( FIG.2 : voir 27% couleur bleu ). La Diaspora burundaise  [ http://burundi-agnews.org/bdi_diaspora_2014.html ]  est entrée dans la dynamique politique nationale, consistant à tout mettre en place pour aider à développer le Burundi. A côté de cette envie de faire  voir un Burundi améliorant les conditions socio-économiques  de sa population,  la Diaspora burundaise est restée  en 2014 très politisée (19%). C’est à dire la tension  BAHIMA – BARUNDI  demeure. Elle est attisée par le MSD  via l’ADC Ikibiri  et l’UPRONA via la DBB, parrainés financièrement et logistiquement  par d’anciennes familles de Colons Belges et Français ( FIG.2 : voir 19% couleur  vert) [ Burundi: 2014 – La France est devenue la 1ère menace sécuritaire extérieure février 14, 2015 – http://burundi-agnews.org/le-politique/securite/?p=16038 ]. Le MSD et la DBB pensent que les jeunes générations de  BARUNDI à l’étranger ont oublié  le contentieux historique BAHIMA-BARUNDI [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ],   terminé par le fameux Génocide-Régicide commis par les BAHIMA contre les BARUNDI : [ http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ].  En 2014, la Culture, la Musique et le Sport  ont  occupé  une petite place dans les activités qui rassemblent les Burundais à l’Étranger ( FIG.2 : voir 19% couleur  orange) .

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 25 février 2015.

Facebook Comments