S.E. Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine désigné pour le Burundi, est attendu à Bujumbura en septembre 2017 ( Photo : www.ahfao.gov.cn )

Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine au Burundi, dès septembre 2017

Share Button
S.E. Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine désigné pour le Burundi, est attendu à Bujumbura en septembre 2017 ( Photo : www.ahfao.gov.cn )

S.E. Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine désigné pour le Burundi, est attendu à Bujumbura en septembre 2017 ( Photo : www.ahfao.gov.cn )

DIPLOMATIE, GEOPOLITIQUE – S.E. Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine au Burundi, dès septembre 2017

A Bujumbura, ce jeudi 17 août 2017, S.E. Zhuo Ruisheng, ambassadeur de Chine au Burundi, a annoncé la venue prochaine de S.E. Li Changlin, un ″grand connaisseur et ami du Burundi″, pour avoir déjà exercé la fonction de 1er conseiller d’Ambassade de Chine au Burundi au cours des années 2005-2007, 1ère période de l’ère démocratique burundaise après la dictature militaire féroce et sanguinaire Hima burundaise pendant près de 40 ans ( Buyoya, Bagaza, et Micombero ), qui a fait près de 4,5 Millions de victimes Barundi [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ], installée par la France après l’indépendance.

S.E. Li Changlin, nouvel ambassadeur de Chine désigné pour le Burundi, est attendu à Bujumbura en septembre 2017 pour présenter ses lettres de créance à S.E. NKURUNZIZA Pierre, S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/  ; http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ] ,et entrer de suite en fonction.

Les Barundi ont intensifié ces dernières années leurs relations avec la Chine, avec pour ambition d’acquérir dès 2020 leur équilibre énergétique, permettant de rentrer dans l’ère industrielle électrique.
Le Burundi est en proie à une Guerre Géostratégique dans la région des Grands Lacs Africains entre les multinationales occidentales et la Chine.
Certains pays occidentaux sont des facteurs d’insécurités dans cette région d’Afrique, en vue de saboter les débuts, dès 2020, des “nouvelles routes de la soie chinoises” ( projet économique mondiale chinois en Afrique ) … La Marine militaire Chinoise vient d’accoster à Dar Es Salam pour sécuriser son ambition …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 19 août 2017

Facebook Comments