Francine Munyana, réalisatrice et directrice du FESTICAB ( PHoto : Burundi ECO 2017 )

La femme au Burundi – 6% des postes à responsabilité dans les médias

Share Button
Francine Munyana, réalisatrice et directrice du FESTICAB ( PHoto : Burundi ECO   2017 )

Mme Francine Munyana, réalisatrice et directrice du FESTICAB ( PHoto : Burundi ECO 2017 )

La femme burundaise n’est présente qu’à 6% dans les postes de responsabilité dans les médias au Burundi. Parce que la femme burundaise est moins présente dans les postes à responsabilité des média privés que publiques.

A Bujumbura, ce mercredi 8 mars 2017,  l’Association des femmes rapatriées du Burundi (AFRABU) et l’Association des femmes journalistes (AFJO) ont demandé au Ministère burundais en charge des Médias d’intégrer la dimension genre dans la Politique Nationale de la Communication et des Médias, en cette journée mondiale de la femme.
Car, selon l’enquête sur la proportionnalité de femme dans les media burundais qu’ont mené ces 2 organisations entre  octobre 2016 à décembre 2016,   la représentativité des femmes est peu élevée dans les organes de prise de décisions des médias au Burundi. Les femmes ne dépassent pas 6% dans les postes de responsabilité dans les médias.
Les media privés n’embauchent pas de femmes à des postes de responsabilité. Seul les média publiques donnent l’exemple car ils respectent le quota constitutionnel de 30% dans les postes de nominations comme les directeurs et les directeurs généraux des médias publics.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 9 mars 2017

Facebook Comments