Burundian refugees waiting in front of a bus at the Bugesera reception center to be relocated to Mahama refugee camp in Rwanda in this 2015 file photo. © UNHCR/Ramcho Kundevski

Le Burundi veut rapatrier en 2017 les 81.001 réfugiés burundais

Share Button
Burundi : Kirundo - 10 000 Burundais sur 12 500 ont déjà été rapatriés depuis 2015 ( Photo : RTNB )

Burundi : Kirundo – 10 000 Burundais sur 12 500 ont déjà été rapatriés depuis 2015 ( Photo : RTNB )

Environ 165.000 réfugiés burundais sont encore exilés suite à la Révolution de Couleur ratée au Burundi en 2015, dont 83.999 sont quasi prisonniers au Rwanda.  Plus de 100.000 rapatriés étaient déjà comptabilisés fin décembre 2016.  Les autorités burundaises se sont donné comme objectif réaliste de rapatrier les 81.001 réfugiés burundais qui se trouvent dans les pays autre que le RWANDA.

Burundi : 31.832 ex-réfugiés burundais de Tanzanie chez eux à Makamba ( Photo : Ikiriho 2016 )

Burundi : 31.832 ex-réfugiés burundais de Tanzanie chez eux à Makamba ( Photo : Ikiriho 2016 )

A Bujumbura, jeudi 23 février 2017,   l’ Honorable  Nyabenda Pascal, Président de l’Assemblée Nationale du Burundi, et l’Honorable  Ndikuriyo Révérien, Président du Sénat Du Burundi, ont donné les chiffres concernant le nombre de réfugiés burundais exilés.
Selon le Parlement du Burundi, tenant compte des chiffres disponibles au ministère burundais de l’Intérieur, jusqu’au samedi 31 décembre 2016, plus de 100 000 Burundais avaient regagné le Burundi sur environ 265 000 Burundais qui étaient en exil, dont certains depuis de longues années.

A Makamba, Nyanza lac, mai 2015, Les réfugiés Barundi de retour de Tanzanie émus et rassurés de voir leur Président, S.E. Nkurunziza Pierre (Photo : www.facebook.com/PresidenceBurundi)

A Makamba, Nyanza lac, mai 2015, Les réfugiés Barundi de retour de Tanzanie émus et rassurés de voir leur Président, S.E. Nkurunziza Pierre (Photo : www.facebook.com/PresidenceBurundi)

Le Burundi, d’après le Parlement burundais, est un pays en paix car, 52 465 réfugiés congolais y ont demandé exil et s’y sentent en paix et en sécurité.
Les autorités Barundi dénoncent certains fonctionnaires du Haut Commissariat aux Réfugiés HCR de l’ ONU , notamment surtout  Français et Belges, de profiter de cette structure onusienne pour mener une GUERRE HUMANITAIRE contre le Burundi.
Voici un bel exemple, dans ce document du HCR [ http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/53776.pdf  ou  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2017/02/HCR-Burundi_2017.pdf ] qui est utilisé pour vilipender le Burundi au niveau diplomatique, par rapport aux Droits de l’Homme. On peut y lire que  le HCR parle de 386 833 réfugiés burundais en janvier 2017.
Selon le HCR, ces 386 833 réfugiés burundais sont exilés depuis avril 2015. Cela est totalement faux car le Burundi parle de 165 000 réfugiés burundais (certains exilés depuis de longues années ) dont 83.999 sont prisonniers au RWANDA depuis avril 2015.

Burundi : Témoignage d'une ex-réfugiée burundaise au Rwanda ( ppbdicom 2016 )

Burundi : Témoignage d’une ex-réfugiée burundaise au Rwanda ( ppbdicom 2016 )

Certains fonctionnaires du HCR, mal intentionnés,  ont gonflé le chiffre du nombres de réfugiés burundais avec les anciens réfugiés burundais exilés depuis les années 1960, notamment en TANZANIE et en OUGANDA. Ou encore, ils n’ont pas mis à jour la fiche des réfugiés burundais rapatriés ( cfr. Le Scandale – Makanaki -, pèlerinage mensuel rémunérée par le HCR en RDC : http://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-le-scandale-makanaki-pelerinage-mensuelle-au-hcr-en-rdc/ )… Exhiber ce chiffre de  386 833 réfugiés burundais exilés permet aux ennemis du Burundi de pouvoir faire pression sur les autorités Barundi en les accusant de ne pas respecter les Droits de l’Homme.
En cette année 2017,  les autorités burundaises se sont donnés comme objectif réaliste de rapatrier les 81.001 réfugiés burundais qui se trouvent dans les pays autres que le RWANDA…

DAM, NY, AGNEWS – http://burundi-agnews.org , le mardi 28 février 2017

Facebook Comments