Photo : François-Xavier Ndaruzaniye

Burundi: Société civile – IZERE est contre la réintégration des politiciens putschistes.

Share Button
Photo :  François-Xavier Ndaruzaniye

Photo : François-Xavier Ndaruzaniye

A Bujumbura,  ce mardi 12 janvier 2016,  au cours d’une  déclaration,  M. François Xavier NDARUZANIYE, Président de la ligue burundaise des droits de la personne humaine IZERE NTIWIHEBURE, s’est dit satisfait jusqu’à présent  de l’évolution du dialogue interburundais entreprise par la Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais CNDI.
M. François Xavier NDARUZANIYE est toutefois contre la tendance de certains politiciens burundais, ne représentant rien en terme de rapport de force politique,  qui veulent transformer le CNDI en  espace de négociations politique, du type Arusha pour assoupir leurs intérêts personnels et non ceux de la population burundaise.

Le Burundi a connu le mercredi 13 mai 2015, un coup d’Etat militaire manqué, organisé par le réseau ( politique / civil / militaire ) de l’ancien dictateur hima burundais Pierre Buyoya. Depuis le mois d’avril 2015, le Burundi connait une Révolution de Couleur ( ou une tentative de changement du régime démocratique en place au Burundi ), organisée par les USA, la France,et la Belgique, aidés par le Rwanda. L’étape du dialogue en question a pour vocation de relancer dans la politique nationale, les politiciens burundais qui ont soutenu le putsch du  mercredi 13 mai 2015. Bref,  la réintégration des forces politiques locales exogènes …

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 16 janvier 2016

Facebook Comments