Burundi:Tentative d’assassinat de M. Pierre Claver Mbonimpa – APRODH

Share Button
Pierre Claver "Mbonimpa, un malfrat devenu militant des droits de l’homme ?" ( Photo: nyabusorongo.org )

Pierre Claver “Mbonimpa, un malfrat devenu militant des droits de l’homme ?” ( Photo: nyabusorongo.org )

A Bujumbura, ce lundi 4 août 2015, M. Pierre Claver Mbonimpa, président de l’APRODH, a été grièvement blessé par un inconnu armé.

M. Agathon Ndagijmana, politologue de formation de l’Université de Bujumbura,  comme de nombreux spécialistes de la sécurité burundaise, y voit la main des – services secrets du  Rwanda actuel  – travaillant avec les Hommes de l’ancien Dictateur Pierre Buyoya qui ont un ancrage dans Bujumbura, derrière les – assassinats lâches –  de ces derniers mois au Burundi. “Contrairement aux Barundi, les Rwandais sont  toujours pressés, agressifs et impulsifs. C’est leur signature. Ils ne savent pas contenir les intrigues et leurs émotions. Ils préfèrent l’assassinat, comme en 1965, avec le 1er Ministre Feu Pierre NGENDADUMWE.  Actuellement, le Régime Rwandais de Paul Kagame travaille aux services des USA , de la France et de la Belgique dans leur salle besogne, contre les Barundi. Mais les Rwandais n’ont jamais battu les Barundi qui leur sont supérieurs quand il s’agit d’être intriguant…“, dit M.  Agathon Ndagijmana

M.  Agathon Ndagijmana ajoute : “M. Pierre Claver Mbonimpa – APRODH  a été blessé. Il s’agissait de l’avertir ou de lui faire peur. Qu’avait il à dire de précieux pour qu’on lui fasse peur ainsi ?  Apparemment pas grand chose !  Il fallait faire oublier au niveau international l’attentat à la roquette ( cfr. Drone américain ) du Général des Barundi , Feu Adolphe Nshimirimana, tué dimanche vers 8 du matin. C’est une stratégie de communication … Aujourd’hui soit 1 jour après l’attentat terroriste de Feu Adolphe Nshimirimana on ne parle plus que de M. Pierre Claver Mbonimpa “.

M.  Agathon Ndagijmana explique: “ Qui est M.Pierre Claver Mbonimpa ?  Il fait parti des –  ONGs  GEORGES SOROS ( le fameux OPEN SOCIETY INSTITUTE ) –  comme aime a les décrire M. Kemi Seba le pan-africaniste.


https://www.youtube.com/watch?v=O41-zeIiWqU


https://www.youtube.com/watch?v=4DSV4gjZLuA

Ce sont des ONGs locaux burundais qui servent pour les intérêts étrangers que celle du Burundi. Ce sont des ONGs espions, généralement travaillant pour la CIA. Voici comme  M. Kemi Seba les décrit :

https://www.youtube.com/watch?v=5k6_bfE6x4A ( Voir la vidéo à partir de 4 Minutes pour les gens pressés )

Ainsi, dans le paysage burundais, l’APRODH comme FORSC, FOCODE, OLUCOME, OAG, GRADIS,ABUCO, PARCEM,  RPA, ISANGANIRO, TELERENAISSANCE et BONESHA font parti de ces Organisations de la société civile (OSC) du Burundi et de l’Afrique qui travaillent pour des -Forces Exogènes-, comme le dit Kemi Seba. Il faut voir le ballet des diplomates Américains, Français et Belges à l’hopital qui sont venus lui rendre visite à ce monsieur blessé ...”

M. Agathon Ndagijmana conclut en disant : “Il faut faire très attention à cette mission de l’Union Africaine en place au Burundi en ce moment. Comme par hasard, il y a eu la mort de  Feu Adolphe Nshimirimana …  Elle a pour mission d’instruire un dossier contre le Président des Barundi pour la CPI, à la demande de Mme Nkosazana Dlamini Zuma qui est dans la dynamique de la Sorosmania décrite par le panafricaniste Kemi Seba ...”.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 4 août 2015

Facebook Comments