Burundi/Sécurité: Une grande guerre se prépare à l'EST de la RDC CONGO

Share Button

CongoRégion-Sécurité.   La carte maîtresse des “opposants burundais” (les Bahima burundais), c’est la grande guerre qui s’annonce imminente en RDC Congo.
La RDC Congo, ce sont plus de 1000 Milliards d’USD d’exportations de matières premières par an. Ce gros gâteau planétaire tente tout un tas de beau monde et advienne que pourra … Malheureusement pour les élections burundaises !

Un général Français a la tête des opérations militaires au SUD-KIVU

Un général Français a la tête des opérations militaires au SUD-KIVU ( début janvier 2015)

Les rebelles capturés de l’attaque de Cibitoke –   Photo – iwacu-burundi.org

Les rebelles capturés de l’attaque de Cibitoke – Photo – iwacu-burundi.org

A Bujumbura, ce mardi 24 mars 2015,  un citoyen burundais du nom de M. Kazirukanyo Martin, a appelé les Forces de Sécurité du Burundi à une très grande vigilance [ Burundi : Les forces de l’ordre en cette période cruciale doivent rester lucides, vigilantes et impliquées ? (Kazirukanyo) – http://www.burundi-forum.org/Burundi-Les-forces-de-l-ordre-en ].  En effet, selon des sources  de services de renseignements (…), une guerre imminente s’annonce à l’est de la RDC Congo.

5 jeunes burundais du MSD / ADC IKIBIRI envoyés en RDC CONGO combattre avec le M23

5 jeunes burundais du MSD / ADC IKIBIRI envoyés en RDC CONGO combattre avec le M23

Une rébellion composée de jeunes à l'instar des jeunes capturés un mois plus tôt dans la même région - membres de l'ADC Ikibiri - précisément du MSD de M. Alexis Sinduhije

Une rébellion composée de jeunes à l’instar des jeunes capturés un mois plus tôt dans la même région – membres de l’ADC Ikibiri – précisément du MSD de M. Alexis Sinduhije

bdi_eac_rdc2013

Des signes avant-coureurs comme :

(1) –  Les sources congolaises affirment que le M23 est entrain de se remettre d’aplomb au Rwanda et en Ouganda.
Les mauvaises relations diplomatiques entre les USA et la RDC Congo ne présagent pas de bonnes choses. [ RDC protège les Fdlr ; le M23 se régénérerait à partir du Rwanda et Uganda –  http://rwandaises.com/2015/03/rdc-protege-les-fdlr-rwandaises-le-m23-se-regenererait-a-partir-du-rwanda-et-uganda/ ]

Le colonel Makenga et ses hommes du M23, le 8 juillet 2012. REUTERS/James Akena

Le colonel Makenga et ses hommes du M23, le 8 juillet 2012. REUTERS/James Akena

(2) – Depuis mi 2014 où la France (voir l’acharnement des articles de RFI et l’AFP  sur ce sujet ) avait fait pression pour que les militaires Burundais, qui coopéraient en toute légalité avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo – RDC, se retirent du Sud-Kivu, ces derniers jours des bruits de bottes se font entendre.[ L’armée burundaise se retire de l’est de la RDC – http://www.rfi.fr/afrique/20141007-burundi-armee-RDC-sud-kivu-kiliba-retrait-presence-est-congo-monusco-onu-fardc/ ]
Le dossier Bafulero contre Barundi ( ces Barundi sont des burundais et des rwandais du clan des Banyakarama, des authentiques du Bugesera  qui essayent de se donner une existence en RDC Congo comme les fameux Banyamulenge du Nord KIVU) vient d’être réactivée au SUD-KIVU, notamment on peut le percevoir à travers l’article des journalistes (“français”) de l’AFP Jean-Baptiste BADERHA et Marc JOURDIER (   RDC: entre violences communautaires et abandon économique, la plaine de la Ruzizi se meurt – http://www.afriqueexpansion.com/depeches-afp/19862-2015-03-25-16-32-20.html  ou Massacre ethnique en RDC: HRW accuse l’armée et l’ONU de passivité http://www.rtbf.be/info/monde/detail_massacre-ethnique-en-rdc-hrw-accuse-l-armee-et-l-onu-de-passivite?id=8307962 ). Derrière ce dossier Bafulero contre Barundi il y avait déjà en 2012 l’ADC IKIBIRI [ Burundi: L’ADC Ikibiri tente de créer un Royaume en RDC –http://burundi-agnews.org/2.57/index.php/societe/sport/2268-burundi-ladc-ikibiri-tente-de-creer-un-royaume-en-rdc ].

Arsenal militaire des assaillants venus de la RDC Congo attaquer CIBITOKE

Arsenal militaire des assaillants venus de la RDC Congo attaquer CIBITOKE

NDUWUMUKAMA Philibert, alias KIWI (Un Muhima burundais), arrêté à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2012, au moment où il cherchait à rejoindre le M23. NDUWUMUKAMA Philibert est l’assassin de Feu Président Melchior NDADAYE en 1993 et est connu comme un proche du Dictateur Pierre BUYOYA et de l'ancien chef d'état Major sous la dictature Jean BIKOMAGU (reconnu par un rapport de l'ONU comme un des principaux acteurs de l'assassinat du Président feu NDADAYE). Cet meurtre a plongé le Burundi dans une guerre civile qui a duré une décennie.

NDUWUMUKAMA Philibert, alias KIWI (Un Muhima burundais), arrêté à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2012, au moment où il cherchait à rejoindre le M23. NDUWUMUKAMA Philibert est l’assassin de Feu Président Melchior NDADAYE en 1993 et est connu comme un proche du Dictateur Pierre BUYOYA et de l’ancien chef d’état Major sous la dictature Jean BIKOMAGU (reconnu par un rapport de l’ONU comme un des principaux acteurs de l’assassinat du Président feu NDADAYE). Ce meurtre a plongé le Burundi dans une guerre civile qui a duré une décennie.

La sécurité burundaise doit être prête à gérer une guerre à l’Est de la RDC Congo pendant les élections démocratiques qui auront lieu  entre les mois de Mai 2015 et Juillet 2015. Cette guerre impliquera la RDC Congo face  au Rwanda, Ouganda, avec en arrière fond la France (la Belgique) et les USA. L’ADC IKIBIRI ( FRODEBU, MSD et RWASA), l’UPRONA (aile BUYOYA), la France et la Belgique vont tout faire pour que le Burundi soit toucher par cette guerre qui était déjà programmée ( à coup de Milliards USD (*) ) pour morceler l’EST de la RDC Congo définitivement. L’idée de ces acteurs burundais et Européens est aujourd’hui d’impliquer l’ armée burundaise FDN dans ce guerre imminente. Derrière le dossier du 3ème mandat, qui est une sorte d’alibi pour ces comploteurs,  ils tentent en vain depuis 3 mois de trouver un militaire burundais pour organiser un Coup d’Etat militaire au Burundi. De nombreux officiers (connus) ont été approchés. Ces comploteurs espèrent qu’ils pourront prendre le pouvoir au Burundi, profitant de leur assaut en RDC Congo.
La RDC Congo, la Tanzanie, l’Angola, l’Afrique du SUD, le Zimbabwe  et surtout la Chine et la Russie devraient déjà être avertis urgemment.
Le Burundi devra gérer ( militairement, diplomatiquement, et surtout médiatiquement ) les grandes perturbations qui s’annoncent pour sauvegarder ses élections démocratiques du mois de mai 2015. Les Barundi comprennent donc que le dossier Nkurunziza n’est qu’un prétexte pour le Coup d’Etat Militaire prévu depuis l’échec de l’opération de fin décembre 2014 –  [ Burundi: un groupe armé attaque Cibitoke – http://www.bbc.co.uk/afrique/region/2014/12/141229_burundi_attack ] [  Communiqué du Gouvernement sur l’Attaque Cibitoke – http://ambassadeduburundi.ca/?p=395]  [ Quid de l’attaque armée à Cibitoke ce 30 décembre 2014 ? (Innocent Bano) – http://www.burundi-forum.org/Quid-de-l-attaque-armee-a-Cibitoke ] [ Burundi/Cibitoke: 95 assaillants tués – 9 prisonniers – 2 FDN et 2 civils morts – http://burundi-agnews.org/le-politique/securite/?p=15618 ]

(*) Financés ditons par de “bonnes œuvres” ou des Fonds ( paravents de multinationales déjà cités dans des rapports de l’ONU sur le pillage de la RDC Congo )  qui, selon certaines sources finances des ONGs comme HRW …

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 25 mars 2015

Facebook Comments