Burundi/Elections 2015: Les dangereuses rumeurs radio font ravages et font fuir les Burundais

Share Button
A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre  (  photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre ( photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

Face à ce danger sécuritaire qui n’est plus à démontrer que  font la Commission Nationale de la Communication – CNC  et   le Ministère de la Communication  ?

A Bujumbura, ce Jeudi 16 Avril 2015, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre a  écrit sur son blog :
http://www.pierrenkurunziza.org/Les-raisons-qui-ont-pousse-le-President-Nkurunziza-a-tout-faire-pour-que-les-recents-refugies-burundais-rentrent_a36.html

======================================

A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre  (  photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre ( photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

Les raisons qui ont poussé le Président Nkurunziza à tout faire pour que les récents réfugiés burundais rentrent

Toute la dernière semaine, j’étais dans les provinces de Kirundo et Muyinga pour comprendre les raisons qui poussent des compatriotes à fuir le pays.
J’ai eu le temps de discuter de cette question avec toutes les personnes concernées, en commençant par la population elle-même. Pour que la vérité soit connue en toute transparence, j’étais avec des journalistes de différents médias.

Après des heures d’entretiens, je n’ai eu aucune raison valable qui puisse expliquer le départ des Burundais en cette période, sauf les rumeurs et les mensonges que répandent certaines radios qui travaillent dans notre pays. Je cite les radios car elles restent la source la plus immédiate qui aide les Burundais des communautés rurales pour savoir l’actualité du pays.
A plusieurs reprises, j’ai demandé des preuves, ou que l’on me donne les noms de la personne ou des groupes de personnes qui exerceraient des actes d’intimidation sur leurs concitoyens, en vain.

De honte, un des journalistes avec lesquels nous étions a préféré écourter le voyage et a rejoint sa rédaction.
J’ai attendu que sa Radio démente les informations qu’elle venait de passer des jours à diffuser sur les raisons du départ de certains Burundais de Kirundo et Muyinga, en vain.

Plutôt, ce que j’ai appris dans les deux provinces, c’est que ceux qui partent viennent des communautés défavorisées. Parmi eux, certains sont revenus au Burundi avec des biens reçus dans les camps de réfugiés, qu’ils utilisent comme des appâts pour pousser ceux qui sont restés à fuir aussi.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de demander aux autorités, tant au niveau gouvernemental que provincial, de tout faire pour qu’il n’y ait pas aucun Burundais qui fuit de nouveau notre pays, et que ceux qui sont partis rentrent dans les plus brefs délais.

A tous les Burundais qui aiment notre pays, persévérez en posant des actes qui honorent notre pays, et en continuant à vaquer à vos occupations quotidiennes. Prenez garde aux rumeurs, participez aux comités de sécurité mixtes inclusifs, rendez grâce à Dieu pour les nombreuses bénédictions qu’Il ne cesse d’accorder à notre patrie.

Aux journalistes, c’est vrai que la liberté d’expression et d’opinion est un acquis définitif dans notre pays. Mais avant de diffuser une information, peut-être qu’il serait sage d’en mesurer les conséquences sur les populations.
C’est là l’éthique du métier.

Que Dieu bénisse le Burundi.

[Texte traduit d’un message à l’origine en kirundi publié sur [le compte officiel Facebook du Président Nkurunziza ]

======================================

A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre  (  photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

A Kirundo, le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre ( photo: facebook.com/PresidenceBurundi )

La question est que font le CNC  et  le Ministère de la Communication ?

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 16 avril 2015

Facebook Comments