Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Burundi / RDC Congo : Renforcement sécuritaire aux frontières maritimes et terrestres communes.

Share Button
Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Les FARDC en patrouille dans l’Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Dans les territoires de Kalehe et de Mwenga au Sud-Kivu, à quelques centaines de kilomètre du Burundi, ce vendredi 1er janvier 2015, les fameuses FARDC ( Force Armée de la République Démocratique du Congo ) ont été attaquées par des groupes rebelles armés. Le bilan est de 8 morts.

Photo: Sangoma Porinari

Photo: Sangoma Porinari

Les services de renseignement de la RDC Congo, du Burundi, et de la Tanzanie craignent depuis plusieurs mois une réactivation par le Rwanda de la rébellion de la force négative du M23, sous une autre forme,  dans cette région du SUD-KIVU. Au Burundi, les renseignements burundais ont informé leurs contre-parts de la RDC Congo, que des  réfugiés Burundais provenant des camps de Mahama au Rwanda, mélangés avec des anciens miliciens de la force négative rwandaise en RDC du M23, d’ex militaires burundais exclus de l’armée  et des militaires rwandais,  sont entrainés de force par le Rwanda et envoyés via la RDC Congo en vue de s’installer en RDC pour piller les ressources congolaises et de venir attaquer le Burundi. Le Rwanda, avec l’ancien dictateur burundais Hima Pierre Buyoya, utilisent les camps de réfugiés burundais au Rwanda,  en RDC Congo et en Tanzanie pour élaborer leurs plans de retour dans le KIVU et  d’attaques sur le Burundi. Les services de sécurité burundaises sont mobilisés aux frontières terrestres et maritime avec la RDC Congo, en collaboration avec les services de sécurité congolaise. La frontière Burundi-Rwanda est cadenassée.
DAM, NY, AGNEWS, le samedi 2 janvier 2015

Facebook Comments