Burundi: Les coordinateurs média du Coup d’Etat militaire raté du 13 mai 2015

Share Button
Coordinateur media communication lors du putsch militaire raté du mercredi 13 mai 2015 au Burundi

Coordinateur media communication lors du putsch militaire raté du mercredi 13 mai 2015 au Burundi

A Bujumbura, ce mardi 23 juin 2015, M. Willy Nyamitwe, qui est porte parole à la Présidence du Burundi, en tant que citoyen a voulu expliquer pourquoi certains acteurs média au Burundi sont soupçonnés aujourd’hui d’avoir été des acteurs actifs lors du Coup d’Etat militaire raté le mercredi 13 mai 2015.

Il faut rappeler que ce Coup d’Etat militaire devait être le clou de la “Révolution de Couleur” que les USA et la France dont la Belgique, pays de l’Union Européenne, avait organisé pour déstabiliser le Burundi et y changer de régime.

2 Réseaux ont été mis en place pour nuire à l’Etat du Burundi à l’occasion de cette “Révolution de Couleur” échouée  :
– Le réseau civil : avec les manifestations anti – 3ème mandat NKURUNZIZA  de FORSC et FOCODE (organisation proche  de l’ancien Dictateur Hima burundais  Pierre BUYOYA ) ;  – mais aussi au niveau Média : les Radio Privés ( RPA / BONESHA / ISANGANIRO / TELERENAISANCE ) appuyées par la FRENCH MEDIA NETWORK ( AFP, RFI, FRANCE 24 etc.) et la SAMANTHA POWER US CONNECTION ( REUTER, BBC, VOA etc.).
Le réseau militaire avec les officiers qui ont fait les putschs militaires (de 1987) 1993 et 1996, proches de l’ancien Dictateur Hima burundais  Pierre BUYOYA.  Ce dernier avait comme paravent  le General Niyombare Godefroid, qui faisait parti du réseau militaire ex-CNDD-FDD, renvoyé pour incompétence (trahison) fin 2014 et début 2015.
L’apport de l’analyse de M. Willy Nyamitwe  se fait au niveau médiatique sur ce qui s’est passé le mercredi 13 mai 2015 lors de la journée du Putsch militaire manqué contre le Burundi.  Il décrit le comportement, au niveau communication,  de 3 journalistes qui sont des frères et cousins : M. Albert Rudatsimburwa (cousin), M. Innocent Muhozi (frère), et  M. David Gakunzi (frère).  Ces 3 journalistes ont en commun d’être connus comme étant des proches de l’ancien Dictateur Hima burundais  Pierre BUYOYA mais aussi d’aimer plus le Rwanda que le Burundi.
Voici l’ analyse de M. Willy Nyamitwe : http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/06/trois_acteurs_une-essence_un_dessein.pdf

M. Albert Rudatsimburwa, depuis KIGALI,  était le premier, avant tous les Burundais, a annoncé le Putsch au Burundi.  En conclusion, on comprend que ces 3 personnages ( M. Albert Rudatsimburwa, M. Innocent Muhozi, et  M. David Gakunzi ) étaient bel et bien les coordinateurs média ( Communication) lors de la journée du Putsch Militaire Manqué au Burundi le mercredi 13 mai 2015. Ce sont eux qui donnait le tempo …
M. Albert Rudatsimburwa dira même ce fameux mercredi 13 mai 2015  sur son compte TWITTER : “…New Burundi President General Niyombare Godefroid “.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 23 juin 2015

Facebook Comments