Burundi: L’énigme des exécutions sommaires dans les rues de Bujumbura …

Share Button

bdi_burundi_janvier_2016A Bujumbura,  ce dimanche 10 janvier 2016,au main,  la Police Nationale du Burundi (PNB) a découvert 2 corps sans vie ligotés. Des sources policières burundaises de la PNB profitent pour demander aux familles dont leurs enfants ont été embrigadés dans le mouvement terroriste – SINDUMUJA – de faire très attention. Car la plupart des jeunes gens exécutés sommairement le sont par ce mouvement terroriste – SINDUMUJA – .
Surtout les jeunes gens qui ont fait objet d’une arrestation administrative, ils sont tout de suite catégorisés comme traitres dans cette organisation terroriste et désignés comme devant être exécutés.

bdi_burundi_janvier_2016

Généralement, les personnes qui sont membres de ce réseau terroriste, qui doivent être exécutés sont présentés sur les réseaux sociaux, soit comme des victimes ou des traitres… Il s’agit d’un code.

Les terroristes burundais utilisent les réseaux sociaux pour lancer leur vendetta ... Photo : 28/12/2015

Les terroristes burundais utilisent les réseaux sociaux pour lancer leur vendetta … Photo : 28/12/2015

Le Burundi a connu, entre avril et mai 2015,  une Révolution de Couleur ou une Tentative de changement du Régime démocratique en place, organisée par les USA, la France, la Belgique, le Rwanda, et l’ancien Dictateur Hima Burundais Pierre BUYOYA.
Dans la réalité actuelle, le Burundi  se sait attaqué par l’ex- Dictateur Hima burundais Pierre Buyoya et le Rwanda ( pays membre de l’EAC, de la CEPGL, de la CIRGL, et l’Union Africaine)    qui organisent des attentats terroristes sur le territoire burundais, particulièrement localisés à Bujumbura dans 4 quartiers/collines sur les 2913 que comptent le pays. Leurs terroristes tuent de manière macabres des citoyens paisibles Barundi, puis pour la propagande médiatique ils exposent leurs corps ligotés dans les rues au beau matin pour satisfaire les média internationaux ( RFI, AFP, BBC, Reuters etc. ) qui accusent dès lors, avec des témoins anonymes trouvés pour la cause, l’état du Burundi d’en être l’auteur.  Dans cette entreprise macabre, l’ex- Dictateur Pierre Buyoya et le Rwanda sont supervisés par les USA, la France et la Belgique…

DAM, NY, AGNEWS,  le dimanche 10 janvier 2016

Facebook Comments