Burundi: Découverte de 2 caches d’armes en commune Mutakura – Bujumbura

Share Button
Les armes saisies à Mutakura ( Photo: securitepublique.gov.bi  )

Les armes saisies à Mutakura ( Photo: securitepublique.gov.bi )

A Bujumbura, en commune Mutakura, ce mercredi 12 août 2015, la Police Nationale du Burundi PNB a découverte 2 caches d’armes.

Selon l’officier de police OP2 NDAYISHIMIYE Léopold, les lieux de ces caches d’armes étaient localisés :  –  à la 4ème avenue au n°50 ( dans une parcelle du nommé AYUBU mais qui habite à BUYENZI ) ,  4 individus ont été arrêtés  pour des raisons d’enquête après avoir trouvé :  2 AK47 kalachnikov, 5 chargeurs garnies dont 3 autres vides, 176 cartouches pour AK47 kalachnikov, 422 cartouches pour  MI AK47 ( MItrailleuse ), une paire de chaussures militaires, un béret, 3 machettes, 2 cachets, 1 ordinateur portable,  3 matelas, des équipements médicaux dont 2 paires de béquilles, des flacons de médicaments,  un tablier médical, des comprimés, des gants; et – à la 5ème avenue au n°32, une gourde contenant 159 cartouches a été trouvé par la police burundaise.

Avec ce travail de désarmement des quartiers, le Gouvernement du Burundi souhaite ainsi rassurer la population et l’invite à rester calme et vigilante, en continuant à dénoncer et informer la Police Nationale du Burundi ( PNB) de toute détention illégale d’armes à feu et de tout signe de perturbation d’ordre sécuritaire. L’Etat est engagé à mettre hors d’état de nuire les groupes criminels de ces derniers jours, engagés dans ces assassinats ciblés.  Le Burundi a été victime, pendant sa période électorale 2015, d’une Révolution de Couleur à la sauce Burkina Faso mais qui a échoué. Cette Révolution de Couleur était organisé par les USA, la France, et la Belgique.  Les USA, la FRANCE, et la BELGIQUE ont tenté un changement de régime. Voici quelques articles qui vous permettront de comprendre :

La Révolution de Couleur a causé plus de 80 victimes burundaises et des milliers de réfugiés burundais. Les USA, la France, et la Belgique ont menti, au reste du monde et même à l’Afrique concernant le Burundi, grâce à la guerre médiatique,  pour mener leur guerre géostratégique dans la Région des Grands lacs, face à la menace d’expansion économique que représente les BRICS ( Brésil, Russie, Indes, Chine et Afrique du Sud). Face à cette guerre inégale, le Burundi a été abandonné aux prédateurs USA – FRANCE – BELGIQUE  par l’Union Africaine UA, en la personne de S.E. Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’UA.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 16 août 2015

Facebook Comments