Burundi: Assassinat terroriste d’un militant CNDD-FDD à Matana – Bururi

Share Button
5 jeunes burundais du MSD / ADC IKIBIRI envoyés en RDC CONGO combattre avec le M23

5 jeunes burundais du MSD / ADC IKIBIRI envoyés en RDC CONGO combattre avec le M23

A Matana, province de Bururi, entre le mercredi 17 juin et jeudi 18 juin 2015,  la police judiciaire burundaise a trouvé le corps sans vie de M. Leonidas Ndikumagenge, militant CNDD-FDD dans la localité de Gasibe. Il était un jeune père de famille sans histoire. Apparemment le motif de son exécution  était  le fait d’être le Président du CNDD-FDD à Matana.
Un témoin à identifié les assassins. Selon lui, “5 hommes vêtus d’imperméables militaires et armés ont fait irruption dans un bar tenu par Leonidas Ndikumagenge, et ont tiré sur lui à bout portant, le tuant sur le coup. Avant leur départ les hommes armés ont pillé la caisse du bar ».

bdi_rpa_msd_burundi2014

Les premiers éléments d’enquête renvoient à nouveau au modus operandi  des activistes terroristes militants affiliés aux MSD, liés à la mouvance Charles Nditije ( frondeurs UPRONA, qui a conduit la – Fondation pour l’Unité, la Paix et la Démocratie – du Dictateur Hima Pierre BUYOYA ) assez présents dans cette localité. Fin de l’année 2014, ces mêmes “hommes aux manteaux” avaient sévit  au Burundi. Mais en finalité, la Police burundaise avait découvert qu’il s’agissait d’une Rumeur Radio RR qui avait été fomenté par la Radio du MSD, la fameuse Radio RPA. Cela avait permis de remonter la piste sur les individus qui assassinaient réellement les paisibles citoyens Barundi. Bon nombres d’entre eux sont aujourd’hui en prison.  La police judiciaire burundaise a voulu entendre un peu plus ce fameux témoins …

Arsenal de guerre impressionnant trouvé chez un militant du parti anarchiste violent du MSD de M. Sinduhije Alexis ( Avril 2015 ).

Arsenal de guerre impressionnant trouvé chez un militant du parti anarchiste violent du MSD de M. Sinduhije Alexis ( Avril 2015 ).

Depuis quelques semaines, les anti-Nkurunziza sont passés du mode manifestants en mode terroristes. Généralement, ces derniers utilisent l’arme des lâches qu’est la grenade. Ce qui n’est pas le cas ici à Matana.  Des arrestations dans les milieux des activistes MSD – Nditije  à Matana ne sont pas à exclure. Le MSD est devenu un parti politique aux pratiques inquiétantes terroristes au Burundi. Bons nombres de ses militants ont été entraînés -à des pratiques militaires- par la tristement célèbre Force Négative rwandaise M23 (téléguidée depuis Kigali) qui sévissait en RDC Congo contre de paisibles citoyens Congolais.  En mars 2014, les militants anarchistes violents du MSD avaient séquestré  2 policiers burundais avant d’être arrêtés et condamnés à de lourdes peines. Un nombre important de jeunes miliciens ( ou rebelles ) burundais recrutés par le MSD ont été arrêtés plusieurs fois en 2014 et début 2015 par l’armée burundaise dans les frontières limitrophes à la RDC.   En avril 2015, avant le début des manifestations anti-nkurunziza,  la Police anti-terroriste de Bujumbura avait arrêté un militant du MSD qui s’apprêtait à passer à l’actes. Un impressionnant arsenal d’armements avait été saisi chez ce dernier.   Le Président du MSD  M. Alexis Sinduhije est frappé d’un mandat international et est activement recherché par la Justice burundaise.
M. François NYAMOYA, Secrétaire du MSD, est le fils d’un des plus grands tortionnaires burundais M. Albin NYAMOYA qui a été l’un des premiers responsables, au côté du Dictateur Hima Michel Micombero, du Génocide-Régicide de 1972 : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htmM. Albin NYAMOYA, était le cerveau présumé de l’assassinat du Premier Ministre du Burundi,  Feu  Pierre NGENDANDUMWE en 1965.

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 20 juin 2015

Facebook Comments