Burundi : 16 individus arrêtés suite à l'assassinat d'1 militaire à Gatumba ( Photo : ppbdicom 2017 )

Burundi : 16 arrestations suite à l’assassinat d’1 militaire à Gatumba

Share Button
Burundi : 16 individus arrêtés suite à l'assassinat d'1 militaire à Gatumba ( Photo : ppbdicom 2017 )

Burundi : 16 individus arrêtés suite à l’assassinat d’1 militaire à Gatumba ( Photo : ppbdi.com 2017 )

SECURITE, JUSTICE – 16 personnes ont été arrêtées mardi 22 août 2017 dans l’affaire de l’embuscade tendue le vendredi 11 août 2017 à Gatumba qui a coûté la vie à un militaire burundais.

A Bujumbura, ce mercredi 23 août 2017, l’officier Nkurikiye Pierre, le porte-parole du Ministère burundais de la Sécurité publique et de la Police Nationale du Burundi (PNB), a informé que 16 personnes ont été arrêtées mardi 22 août 2017 suite à l’enquête sur l’embuscade tendue à Gatumba contre des éléments des forces de l’ordre en date du vendredi 11 août 2017 entre les 2èmes et 3èmes transversales et qui a coûté la vie à un militaire. Les 16 individus sont retenues au cachot de la police de Gatumba en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura.

[ https://www.youtube.com/watch?v=IcHdjzHCYTk ]

M. Niyonzima Patrice, procureur de la République en province Bujumbura, a apporté des précisions sur l’arrestation de ces 16 individus par la Police Nationale du Burundi (PNB) :
– 1/ 10 ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes, accusées de collaborer avec des groupes armés opérant à la frontière burundo-congolaise;
– 2/ 2 qui se sont rendues et ont dénoncé les 10 autres pour les avoir vues en République démocratique du Congo (RDC CONGO), certains, en uniformes militaires neuves et pour les avoir approvionnées quelques fois;
– 3/ 1 responsable administratif local ( un surveillant sécuritaire de 10 habitations – les Nyumba kumi – dans une colline ou quartier ) et 1 membre du comité mixte de sécurité ;
et – 4/ 2 autres arrêtées en possession de fausses cartes d’identité au moment où elles allaient traverser la frontière.

Au Burundi, ce dossier est maintenant dans les mains de la Justice car l’instruction à la police judiciaire est terminée. Le parquet va désormais les écouter et compléter l’instruction, en attendant leur procès dans les jours à venir.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le vendredi 25 août 2017

Facebook Comments