Burundi : Une TWA présente 936 espèces de plantes médicinales barundi ( Photo : IKIRIHO 2018 )

Burundi : Une TWA présente 936 espèces de plantes médicinales barundi

SANTE– Listing de plus de 936 espèces de plantes médicinales utilisées efficacement par les tradipraticiens Barundi pour traiter différentes maladies et symptômes.

Burundi : Une TWA présente 936 espèces de plantes médicinales barundi ( Photo : IKIRIHO 2018 )

Burundi : Une TWA présente 936 espèces de plantes médicinales barundi ( Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA, Vendredi 7 juin 2018 – Lors d’un atelier-conférence sur la médecine traditionnelle burundaise, organisé par l’ONG Action de lutte contre la malaria (ALUMA) et l’Université du Burundi, Mme Bigendako Marie Josée , expert en pharmacopée et environnement à la faculté des sciences de l’Université du Burundi (UB) a informé que les inventaires sur les plantes médicinales utilisées dans la médecine traditionnelle burundaise dressent une liste de plus de 936 espèces de plantes médicinales utilisées efficacement par les tradipraticiens pour traiter différentes maladies et symptômes.

 

 

Au Burundi, selon Mme Bigendako, autrefois et encore aujourd’hui dans certaines localités du pays, ces plantes médicinales intervenaient dans le traitement de plusieurs maladies dont celles à grande morbidité et mortalité comme celles du tube digestif, de la peau, sans oublier le paludisme.

Sœur Sophie KAMWENUBUSA du centre de santé spécialisé dans la médecine traditionnelle.©Akeza.net

Sœur Sophie KAMWENUBUSA du centre de santé spécialisé dans la médecine traditionnelle.©Akeza.net

Dans la Tradition des Barundi, Mme Bigendako Marie Josée, scientifique donc membre des TWA ou BATWA BARUNDI, fait parti de la CORPORATION DES REGULATEURS BARUNDI ou DES SAVANTS CHERCHEURS / BAPFUMU OU MPFUMU BARUNDI. On peut dire que Mme Bigendako Marie Josée est une MPFUMU MUTWA(KAZI) ou simplement une MUTWAKAZI ou TWA chez les BARUNDI.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

En 1929, pendant la Colonisation, la Belgique ayant acquis le Burundi sous PROTECTORAT DE LA SOCIETE DES NATIONS, fit une REFORME ADMINISTRATIVE catastrophique qui lia -ETHNIQUEMENT- les corporations sociologiques traditionnelles africaines ( 3 + 1 ) [ PRODUCTEURS, GESTIONNAIRES, REGULATEURS + ETAT ] aux plus de 200 COMMUNAUTES BARUNDI (IMIRYANGO).
Ainsi HUTU (PRODUCTEUR), TUTSI(GESTIONNAIRE), TWA(REGULATEUR) furent lier aux CLANS BARUNDI. Ce fut la naissance des ETHNIES HUTU, TUTSI, et TWA au Burundi ( cfr. -Les ethnies et clans du Burundi – M.Eugène Simons, administrateur belge du territoire du Burundi, 1944 – ), avec des HUTU, des TUTSI, des TWA qui sont des citoyens Barundi qui ont la même langue,la même religion et habitent le même territoire.

Aujourd’hui encore, bons nombres de Barundi lient leur COMMUNAUTE à une ETHNIE HUTU/TUTSI/TWA . Ainsi Mme Bigendako Marie Josée, MPFUMU MUTWA(KAZI) chez les BARUNDI dans la TRADITION, n’est peut être pas MPFUMU MUTWA(KAZI) actuellement…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le Vendredi 7 juin 2018

Facebook Comments