Burundi: La qualité des médicaments de mieux en mieux suivie

Share Button

 Dr Hilaire Ninteretse, porte-parole du  Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida  MSPLS  ( Photo: PPBDI.COM )

Dr Hilaire Ninteretse, porte-parole du Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida MSPLS ( Photo: PPBDI.COM )

A Bujumbura, par rapport à des critiques faites autour du contrôle des médicaments au Burundi, ces derniers jours, le Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida (MSPLS) communique  qu’il essaie de faire le mieux possible pour analyser et inspecter les médicaments qui se vendent sur le territoire burundais.
Dr Hilaire Ninteretse, porte-parole au MSPLS, informe, par exemples, que :
– Un Comité National de Pharmacovigilance a été mis en place depuis mars 2013;
– Un projet de décret portant organisation de l’exercice de la pharmacie au Burundi, remplaçant la Loi de 1980 en la matière,  est en cours d’élaboration;
– Au sein de l’EAC East African Community , le département de la pharmacie, du médicament et laboratoire (DPML) va bientôt démarrer les procédures d’homologation de tous les médicaments au Burundi et dans l’EAC;
-etc.
Toutes ces mesures de contrôle de qualité du médicament sont  entrain d’être mises  en place par le MSPLS pour le bien de la santé des citoyens Burundais. Elles visent à restreindre le nombre de produits périmés ou de contrefaçon qui rentrent sur le sol burundais. Ces médicaments peuvent être dangereux. Les distributeurs de produits pharmaceutiques illicites risquent de lourdes sanctions.
DAM,NY,AGNEWS, le 21 mars 2014

Facebook Comments