Burundi/Etats-généraux: Le FNL appelle au rassemblement

M. Jacques Bigirimana, le Président des FNL ( Photo: iwacu-burundi.org )
M. Jacques Bigirimana, le Président des FNL ( Photo: iwacu-burundi.org )

A Bujumbura, précisément à Gitaza  en commune Muhuta, ce dimanche 31 août 2014, M. Jacques Bigirimana, Président du parti Front National de Libération FNL ( ex-Palipehutu),  organisait les Etats Généraux de sa formation politique.

Le FNL est le 1er parti d’opposition au Burundi (avec le titre de leader de l’opposition). Il est aussi la 2ème force politique du pays avec un Poids électorale [Pe] de 16,4% aux dernières élections  démocratiques ( les Communales) de 2010.
Les grands décisions sorties de cette rencontre étaient que :

  • – tous les membres qui étaient en punition sont graciés;
  • – le FNL respectera le jeu démocratique des élections ( l’esprit de l’Etat de Droit) et ne se retirera pas en pleine élection comme en 2010 quelques soient ses résultats; .
  • – le parti FNL participera à toutes les échéances électorales prévues en 2015;
  • – et son candidat aux élections présidentielles sera connu début 2015.

En conclusion, au FNL, le leadership à l’approche des scrutins de 2015 appartient bel et bien à M. Jacques Bigirimana, malgré la contestation de l’ancien leader, M. Agathon Rwasa ( proche de l’ADC Ikibiri), qui a été totalement désavoué par les militants de ce parti, lui reprochant d’être un piètre politique. Car, en 2010, aux Communales, le  FNL était sorti 2ème parti nationale au niveau des urnes, ce qui lui garantissait un nombre considérable de postes, au sein des institutions burundaises, si son score se confirmait aux législatives et à la Présidence.  M. Rwasa, lui, avait préféré se retirer ( la politique de la chaise vide ),au grand dam (regret)  de ses militants,et pour le bonheur inespéré de l’UPRONA (ex- parti unique).  Ainsi, du côté Bigirimana, on confirme  que désormais il n’y aura plus jamais çà !.

DAM, NY, AGNEWS, le 1 septembre 2014

Facebook Comments