Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

REFERENDUM 2018, POLITIQUE, SECURITE, GEOPOLIQUE, GRANDS LACS AFRICAINS  – DAY 3 / 13 : Le Rassemblement National pour le Changement (RANAC), une alliance de parti politique représentant la 8ème force politique du Burundi , était à Bujumbura pour appeler à l’ABSTENTION contre la nouvelle proposition constitutionnelle.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Bujumbura, Vendredi 4 mai 2018 – M. Baricako Aloys, président du Rassemblement National pour le Changement (RANAC), alliance représentant la 8ème force politique du Burundi avec un Poids électorale [Pe] 2015 de 0,34% , était, en Campagne Référendaire 2018 de 13 jours, concernant la nouvelle proposition constitutionnelle, sur laquelle le jeudi 17 mai 2018, les Barundi se prononceront pour le OUI EGO ou le NON OYA, ou à l’ABSTENTION.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

M. Baricako Aloys, appelle les militants de son parti à ne pas participer à la CAMPAGNE REFERENDAIRE donc à l’ABSTENTION : “Nous ne participerons pas au Referendum 2018 car c’est une affaire du GOUVERNEMENT DU BURUNDI. Et en plus, on n’a pas la version finale de la nouvelle Constitution du Burundi [ publié depuis le mercredi 2 mai 2018 sur le site de la CENI : https://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/projet_de_constitution_de_2018.pdf ]. Quand on l’aura,on s’exprimera sur notre position …Le Referendum 2018 au Burundi est une affaire du gouvernement, ce n’est pas une affaire des partis politiques qui vont normalement dans les élections pour y chercher des voix et des postes, le référendum constitutionnel est organisé suivi par l’Etat comme en 1992 en 2005 … L’abrogation de la constitution du 18 Mars 2005 devrait recueillir un large consensus de toutes les forces vives de la nation en général et des partis politiques en particulier”. Le président du RANAC sur l’amendement de la Constitution, dit qu’il trouve inacceptable et anti-démocratique certaines dispositions contenues dans le projet de la nouvelle constitution.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

M. Nikiza Georges, porte-parole du parti RANAC, ajoute : “Le RANAC est pour le moment focalisé sur les élections de 2020. C’est pour cela que le RANAC n’est pas passionné par le référendum constitutionnel au Burundi“.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Le RANAC est une alliance politique malheureuse qui est né en janvier 2015 sur les ruines de l’ADC IKIBIRI ( une alliance -terroriste et anti démocratique – de partis politiques burundais ayant pris les armes, et surtout les grenades, contre l’ETAT du Burundi entre 2010 et 2014 ). Cette coalition de partis d’opposition burundais rassemblait à ses débuts : 1/ Le FNL-RWASA ; 2/ l’ UPRONA-NDITIJE, et 3/ le FRODEBU NYAKURI  du Dr . MINANI Jean et de l’ancien Président du Burundi, NDAYIZEYE Domitien [ http://www.iwacu-burundi.org/domitien-ndayizeye-suspendu-du-parti-de-melchior-ndadaye/ ].
A l’approche des scrutins de 2015, le RANAC était vidé de sa substance politique et il ne restait plus que le FRODEBU NYAKURI / MINANI Jean  – NDAYIZEYE Domitien, qui s’est alors associé à 3 formations politiques quasi  inexistante en termes de rapport de force politique :   PASIDE, ANADE et ADR.
A Bujumbura, le dimanche 15 mai 2016,  le FRODEBU NYAKURI a laché  Dr. MINANI Jean et  M. NDAYIZEYE Domitien [ http://burundi-agnews.org/politique/burundi-frodebu-nyakuri-dr-minani-nouveau-president-du-cnared-na-plus-de-parti/ ].
Dr. MINANI Jean et  M. NDAYIZEYE Domitien, sans formation politique de soutien, se sont accroché à cette alliance RANAC qui n’a plus réellement de contenance politique.
Le RANAC s’est ainsi allié à une organisation sans but lucrative BELGE – CNARED [ https://bujumburanewsblog.wordpress.com/2016/12/22/le-cnared-une-association-de-droit-belge-ou-la-chronique-dune-mort-enoncee/ ] – prônant le TERRORISME et la LUTTE ANTIDEMOCRATIQUE ( allié aux putschistes du mercredi 13 mai 2015 ) au Burundi. LA BELGIQUE ET LES USA souhaitant que, dans le DIALOGUE INTER BURUNDAIS, l’ETAT dialogue avec cette ASBL BELGE, comprenant des BI-NATIONAUX ( EUROPEENS / BURUNDAIS ) …
Ce positionnement géopolitique des membres du RANAC, aux côtés des EUROPEENS ET AMERICAINS ( à l’origine du putch militaire de mai 2015 au Burundi : http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/  et  http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/  ) contre leur pays natale le BURUNDI, avec l’ASBL BELGE terroriste et anti-démocrate CNARED,leur a valu de nombreux tracas judiciaires … Le Président du RANAC et membre du Directoire du CNARED M. Baricako Aloys, a été entendu par la JUSTICE BURUNDAISE le vendredi 30 Mars 2018.

Burundi / REFERENDUM 2018 - DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l'ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Burundi / REFERENDUM 2018 – DAY 3/13 : LE RANAC appelle à l’ABSTENTION ( Photo : ikiriho 2018 )

Le Burundi est un pays DÉMOCRATIQUE à scrutins représentatifs. C’est à dire avec des ALLIANCES POLITIQUES à la Tête de l’ETAT.

https://www.youtube.com/watch?v=enGpOkDLrNM ]

Dans la tradition Barundi, l’organisation sociale est basée, fondamentalement, sur les IMIRYANGO ( les communautés ou les clans ). Au contraire d’aujourd’hui,où, avec l’influence occidentale, due à l’Esclavage, la Colonisation, et le Néocolonialisme ( plus de 500 ans de domination ), le PARTI POLITIQUE est devenu la base organisationnelle des sociétés africaines (cfr. Démocratie aristotélicienne, platonicienne ).
Ainsi lorsque l’on dit que le RANAC dispose d’une popularité à 0,34%, c’est à dire que sur les 2.619 collines [cfr. http://fr.geopostcodes.com/Burundi_Collines ] et 290 quartiers avec 2.909 Chefs de collines et de quartiers [ https://www.ceniburundi.bi/IMG/pdf/rapport_general_sur_le_processus_electoral_de_2015-12.pdf ], le RANAC détient le pouvoir politique sur une SUPERFICIE contenant 10 Collines ou Quartiers du Burundi sur un total de 2.909.

Le REFERENDUM CONSTITUTIONNEL BURUNDAIS DU JEUDI 17 MAI 2018 pour qu’il soit validé, demande 51% des votes des BARUNDI. Le CNDD-FDD / IMBONERAKURE / NKURUNZIZA, 1ère formation politique du Burundi, dispose, depuis 2005, à chaque consultation populaire, d’une moyenne variant entre 60,28% et 64,03%, contre une OPPOSITION BURUNDAISE avec une moyenne variant entre 11,16% et 20,9%.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org ,le mardi 8 mai 2018

Facebook Comments