Burundi: Prestation de serment des 2 Vices Présidents

Share Button
M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives,  et  M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : cndd-fdd )

M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives, et M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : cndd-fdd )

A Bujumbura, ce jeudi 20 août 2015, M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives,  et  M. Joseph Butore, 2ème vice-président (CNDD-FDD), en charge du socio-économique,   ont prêté serment.  Comme le prévoit la Constitution du Burundi, la cérémonie de prestation de serment s’est faite  à l’hémicycle de Kigobe, devant le chef de l’Etat du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre et les deux chambres du parlement réunis ( Assemblée Nationale et Sénat).

S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi . A Gauche - M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives,  et - A droite -   M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : cndd-fdd )

S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi . A Gauche – M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives, et – A droite – M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : Presidence )

Le Burundi est un  ancien  vieux Royaume millénaire africain – Ingoma Y’Uburundi [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ]. Pendant sa récente période électorale ( de mai 2015  à juillet 2015 ), le Burundi a subit une – Révolution de Couleur – ou une tentative de changement de régime organisée  par les USA, la France et la Belgique [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=18679 ].  Un coup  d’état militaire, mené par d’anciens officiers burundais du Réseau du Dictateur Pierre Buyoya,  a raté le mercredi 13 mai 2015. Depuis quelques semaines, ces pays agresseurs ( cfr. In supra)  ont lancé – le scénario syrien –  pour le Burundi. C’est à dire tenter d’organiser une Rébellion à partir du Rwanda, et organiser des assassinats ciblés de membres de l’Etat du Burundi ( des escadrons de la mort ) afin de faire peur et de semer le KO. Cela, comme en Syrie, va provoquer un flux de réfugiés importants …

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 21 août 2015.

Facebook Comments