Burundi-ONU : Pour le FNL leader de l’opposition le timing du dialogue est mauvais

Share Button
M. Jacques Bigirimana, Président du parti FNL

M. Jacques Bigirimana, Président du parti FNL, Leader de l’opposition burundaise.

A Bujumbura, ce mardi 23 juin 2015, M. Jacques Bigirimana, président du Parti FNL (2ème formation politique du pays), leader de l’opposition burundaise, a indiqué que le timing du dialogue interburundais que veut initier M. Abdoulaye Bathily, représentant de l’ONU arrivé dimanche au Burundi, n’était pas bon. Car il ne tient pas compte du calendrier électoral consensuel que se sont donné les acteurs politiques Burundais.
Selon M. Jacques Bigirimana, sa formation politique ne refuse pas qu’il ait des pourparlers mais dit que le rôle de facilitateur n’est pas bien indiqué avant les 3ème  élections démocratiques consécutives  qui commencent la semaine prochaine, lundi 29 juin 2015.
Actuellement toutes les formations politiques qui comptent au Burundi sont sur le terrain pour encourager les Burundais de voter pour eux. Ils sont en campagne électorale pour séduire leurs futurs électeurs.
Le FLN, leader de l’opposition burundaise,   se prépare à participer aux élections  lundi prochain le 29 juin 2015 puisque ces élections 2015 sont légales selon sa formation politique.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 13 juin 2015

Facebook Comments