Burundi: L’Uprona tente d’impliquer le Rwanda dans sa crise

Share Button
Le Président  du Burundi, Feu Melchior NDADAYE assassiné en 1993 par des éléments des Forces Armées Burundaises (FAB). Sa mort fut le début de la guerre civile  au Burundi ...

Le Président du Burundi, Feu Melchior NDADAYE assassiné en 1993 par des éléments des Forces Armées Burundaises (FAB).
Sa mort fut le début de la guerre civile au Burundi …

A Bujumbura, à l’Hôtel  Source du Nil, ce lundi 17 février 2014, les Ministres ( de l’intérieur,de la sécurité publique, de la justice et de la défense nationale)
ont animé une conférence de presse,centrée sur la situation sécuritaire prévalant dans le pays, dominée par la crise au sien du parti UPRONA (ex- parti unique sous la Dictature des Bahima burundais – Micombero, Bagaza, Buyoya ).
Une rumeur qui impliquerait le Rwanda dans cette crise interne actuel de l’UPRONA tournant autour de l’affaire Busokosa circulent …
Le ministre de la défense nationale, le Général Major Pontien GACIYUMBWENGE, a mis en garde ceux qui veulent se cacher derrière (Tout cela)  la crise à l’UPRONA pour semer la haine et la zizanie voir se rebeller, en précisant que des sanctions sévères seront prises à leur endroit. Les personnes sont connues…

Le Burundi, ancien Royaume millénaire africain -Ingoma Y’Uburundi-, est un peuple de guerriers -les Barundi- connus pour sa bravoure.  Les Barundi sont un des seuls peuples du monde au 20ème siècle, ayant été frappé par un Génocide-Régicide,   à avoir réussi à se débarrasser de – leur Dictature militaire – sans aide ou intervention extérieur.  Aujourd’hui, certains parmi ces derniers, ayant accepté par respect le processus d’Arusha grâce à l’intervention du “Vieux” Mze Feu Nelson Mandela ,  pensent de plus en plus qu’il faudra peut-être aller jusqu’au bout…

DAM, NY, AGNEWS, le 18 février 2014

Facebook Comments