Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : grandslacsnews.com 2016)

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU

Share Button
Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : grandslacsnews.com 2016)

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : grandslacsnews.com 2016)

A Bujumbura, ce vendredi 23 septembre 2016, M. Louis NTABIRIHO, porte-parole du FROLINA-ABANYMURYANGO, à travers un communiqué, a appelé les Nations Unis ONU  à user de la neutralité au lieu d’adopter une position penchée sur des rumeurs et sur de faux rapports, faisant allusion au rapport de l’EINUB ( Enquête Indépendante des Nations Unies pour le Burundi) – OHCHR / ONU sur les violations des Droits de l’Homme au Burundi depuis avril 2015 à juin 2016.

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : Bimenyimana Nestor 2016)

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : Bimenyimana Nestor 2016)

Pour le Parti FROLINA-ABANYAMURYANGO, le rapport EINUB-OHCHR / ONU  n’est pas crédible car les experts des Nations-Unies ( dont aucun subsaharien ) n’ont pas donné l’identité des personnes dont les droits auraient été bafoués et ni les noms des auteurs de ces crimes.

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : Bimenyimana Nestor 2016)

Burundi : Le FROLINA-ABANYMURYANGO trouve NON CREDIBLE le rapport EINUB-OHCHR / ONU ( Photo : Bimenyimana Nestor 2016)

Au Burundi, le FROLINA-ABANYAMURYANGO est une des petites formations politiques de l’opposition burundaise …

La Guerre Humanitaire –  [ https://www.youtube.com/watch?v=koYzkEWHtQA ]

La Guerre Humanitaire – [ https://www.youtube.com/watch?v=1WC4u6Z8hvk ]

Le Burundi a été agressé en 2015 par une Révolution de Couleur qui a échoué  et depuis le pays fait face à  une Guerre Humanitaire  …
Au Burundi, en 2015, les USA, la France, la Belgique, le Rwanda, et le réseau media-civil-politique-militaire de l’ancien dictateur Hima burundais Pierre BUYOYA ont tenté une Révolution de Couleur ou un Changement de Régime qui devait prendre fin avec le Coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015 qui a échoué. Depuis mai 2015 à nos jours septembre 2016, ces pays agresseurs associés à l’ancien dictateur Hima Pierre BUYOYA, ont entamé une Guerre Humanitaire. C’est à dire, en bafouant le Droit International ( le principe de souveraineté par exemples ) , ces pays ennemis du Burundi utilisent leurs employés et fonctionnaires dans les média ( RFI, AFP, JEUNE AFRIQUE, LE MONDE,  REUTERS, BBC, NEW YORK TIMES etc. ) , dans les ONGS de défense des Droits de l’Homme ( FIDH, Amnesty International, HRW, ICG ), dans les institutions de l’ONU ( au HCR, au Conseil des droits de l’homme – ohchr [ http://www.ohchr.org ]  et au Conseil  de Sécurité de l’ONU ), ou à la Cour Pénal Internationale, pour tenter de gagner la guerre “Humanitaire” en utilisant – la Justice Internationale – où les juges leur sont favorables ( puisque majoritairement occidentaux ).  Actuellement les USA, l’UNION EUROPEENNE ont déjà sanctionné des officiers Barundi ( Polices et Militaires) comme dans une guerre conventionnelle … Le Burundi devrait répliquer en demandant à l’UNION AFRICAINE et l’East African Community EAC des sanctions contre certains personnalités Européennes et Américaines.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 25 septembre 2016

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 25 septembre 2016

Facebook Comments