Burundi: La faute grave du 1er Vice Président de la République

Share Button

bdi_uprona_ministreinterieur2014Le Major Busokosa, 1er vice Président,  a fait preuve d’un manque de collégialité gouvernementale sans précédent …

A Bujumbura, le 1er Vice Président du Burundi, le Major Busokosa a été démis de ses fonctions notamment pour une faute assez grave.
Après avoir reçu un courrier du Parti UPRONA (ex-Parti unique),  le Major Busokosa a de suite annulé une décision du Ministre de l’intérieur du Burundi sans aucune collégialité gouvernementale, notamment avec le Président du Burundi, S.E. Nkurunziza, véritable chef de l’Exécutif.  
Le Major Busokosa, ayant un passé plus que douteux à l’égard de la Démocratie, le Président du Burundi a préféré le démettre de ses fonctions.
Il s’agit d’une faute très grave aux yeux des institutions burundaises.
Le Burundi va procéder à un remaniement gouvernemental. L’UPRONA ( 3ème force politique du Burundi ) ne fera certainement plus parti du gouvernement du Burundi. Ce sera la 1ère fois depuis l’indépendance du pays. Le FNL, 2ème force politique du pays, pourrait faire sa 1ère entrée au gouvernement.

DAM, NY, AGNEWS, le 1 février 2014

Facebook Comments