Burundi-Elections 2015: Des rumeurs persistantes sur la création d'un autre CNDD-FDD …

bdi_cndd_fdd_2015_aA l’approche du Congrès du CNDD-FDD, la campagne bat son plein au niveau des intrigues au sein du CNDD-FDD et une rumeur de “nyakurisation (*)” du CNDD-FDD se propage …

A la commune Kibago, en Province Makamba, ce Samedi 07 Mars 2015,  M. Pascal NYABENDA, président du parti CNDD-FDD, était venu inaugurer une nouvelle permanence de son Parti, mais en même temps informer les Bagumyabanga ( nom des militants du CNDD-FDD) …
bdi_cndd_fdd_2015_a

M. Pascal NYABENDA a informé les Bagumyabanga  que des bruits courent concernant la création d’un parti autre que le CNDD-FDD-ABAGUMYABANGA, avec le mot CNDD-FDD. Il a demandé aux Bagumyabanga de ne pas y prêter oreille et de se concentrer sur la campagne pour les élections qui arrivent.
Le Président NYABENDA a aussi demandé aux Bagumyabanga non encore inscrits sur la liste électorale de se préparer à la réouverture de l’enrôlement partiel des électeurs projetée par la Commission Electorale Nationale Indépendante CENI  du mardi 17 au jeudi 19 mars 2015.
Le Président du CNDD-FDD a redit la position du CNDD-FDD  dans le débat imposé par certains média privés et journalistes, certaines associations de la société civile, proches de l’Uprona (ex-parti unique sous la Dictature des Bahima burundais) et certains de leurs alliers étrangers, concernant le fameux 3ème mandat du très populaire président africain du Burundi,S.E. Nkurunziza Pierre [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=15828 ].
La position du CNDD-FDD est celle de tous les experts Constitutionnalistes du monde [ Éligibilité de l’actuel Président de la République du Burundi aux élections présidentielles de 2015: une analyse juridique. Stef Vandeginste  – http://buja.mondoblog.org/files/2014/11/Eligibilite-President-Burundi.pdf ]. Le Parti  CNDD-FDD respecte la Constitution du Burundi et considère que S.E. Pierre NKURUNZIZA n’a fait qu’1 seul mandat présidentiel car il n’a été élu -directement par la population burundaise- qu’une seule fois. Cela signifie  que  – si le parti CNDD-FDD propose S.E. Nkurunziza Pierre  comme son candidat –  lors du prochain Congrès qui se profile et que l’assemblée générale des Bagumyabanga CNDD-FDD le propose.  Le Parti l’acceptera, car S.E. Pierre NKURUNZIZA  sera dans son droit.
Aux Bagumyabanga de Makamba, M. NYABENDA leur a demandé de collaborer avec la Commission Nationale Terre et autres Biens CNTB qui fait du très bon travail en matière de justice transitionnelle au Burundi.

Le parti CNDD-FDD est la première formation politique du Burundi, avec un poids électoral [pe] aux Communales de 2010 de 64%.  Historiquement, le CNDD-FDD est héritier du mouvement des Barundi du Burundi  qui ont libéré leur pays face à la Dictature des Bahima burundais [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm ]. On dit souvent du CNDD-FDD qu’il est le parti au Pouvoir. Ce qui est faux car au Burundi, le mode scrutin lors des élections est proportionnel et non majoritaire, comme en France ou en Angleterre (ou aux USA). Ainsi, ce sont des coalitions de partis qui gouvernent et non un seul parti.  C’est ici que se situe l’enjeu politique du moment au Burundi autour du 3ème mandat du très populaire président du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.  L’UPRONA, ex parti UNIQUE, espère, avec ses alliers Français et Belges ( les anciens Colons et impérialistes ) surtout,  imposer aux Barundi un autre candidat au CNDD-FDD moins populaire…  Cela permettra à ce que les résultats du CNDD-FDD aux élections de 2015 soient moindre que ceux attendus. Et ainsi, lors de la formation des prochaines institutions après les élections de 2015, une coalition d’autres partis politiques autres que le CNDD-FDD pourront prendre la main du pouvoir malgré un CNDD-FDD qui aura gagné en termes de pourcentage.   Les enjeux des élections de 2015 sont les enjeux économiques du Burundi, en termes industriel surtout ( la distribution du marché des matières premières),  qui se joueront entre 2017 et 2025 avec l’équilibre énergétique trouvé dans le pays.  Ce sont des contrats qui pourront rapporter  plusieurs Milliards d’USD. Avec le Pouvoir CNDD-FDD, ce sont les SUD-AFRICAINS, les CHINOIS,  les ANGLO-SAXONS ( Américains, Anglais, Australiens etc . ), les PAYS-BAS, l’ALLEMAGNE, les PAYS SCANDINAVES,  et la SUISSE    qui en seront les premiers bénéficiaires avec les BARUNDI.  La FRANCE et la BELGIQUE  semblent avoir été oubliées…
Le Burundi est un ex – vieux Royaume millénaire africain qui se nommait autrefois -Ingoma Y’Uburundi-  [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ].  Terrassé en 1966 par les Bahima burundais (soutenus par la France) et devenu République, pendant plus de 40 ans, le Burundi vivra sous le règne féroce et sanguinaire de la DICTATURE DES BAHIMA Burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya) qui a fait, en plus de 40 ans, plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Barundi: le fameux génocide régicide contre les Bahutu Barundi – http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm.   Aujourd’hui, ce pays s’apprête à organiser ses 3ème élections démocratiques consécutives en mai 2015.

(*) Nyakurisation : Syndrome burundais de morcellement d’une formation politique,causé par le tiraillement des élites de ce même parti politique. Ex. SAHWANYAFRODEBU, FRODEBU NYAKURI, etc.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 9 mars 2015

Facebook Comments