Burundi: Le nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale 2015-2020

Share Button
Le nouveau Bureau de l'Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Révélation Ivy )

Le nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Révélation Ivy )

A Bujumbura, ce jeudi 30 juillet 2015, les députés de l’Assemblée Nationale du Burundi ( issues des formations politiques CNDD-FDD, UPRONA, et Coalition des Indépendants MIZERO Y’ABARUNDI )  ont élu leur Bureau Exécutif.

Le nouveau Bureau de l'Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: François-Xavier Ndaruzaniye )

Le nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: François-Xavier Ndaruzaniye )

M. Pascal Nyabenda, Président du CNDD-FDD  a été élu par 101 voix sur 112,  Président de l’Assemblée Nationale du Burundi.
M. Agathon Rwasa, co Président de la Coalition des Indépendants Amizero y’Abarundi – , été voté 108 voix sur 112, 1er Vice-Président de l’AN avec 108/112.
M. Edouard Nduwimana (CNDD-FDD),a été plébiscité par 99 voix sur 112 , 2ème Vice-Président de l’Assemblée Nationale.

Le nouveau Bureau de l'Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Révélation Ivy )

M. Agathon Rwasa, M. Pascal Nyabenda, et M. Edouard Nduwimana –  Le nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Révélation Ivy )

Ce Bureau est élu pour la législature du quinquennat 2015-2020.

Le nouveau Bureau de l'Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Saidi Juma )

Le nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale 2015-2020 ( Photo: Saidi Juma )

Les élections démocratiques 2015 au Burundi ont été perturbés par une tentative de renversement du pouvoir organisée par les USA, la France et  Belgique. La Révolution de Couleur au Burundi à la sauce Burkina Faso que ces pays ont tenté entre avril et mai 2015 a échoué. Elle a causé la mort de près de 100 burundais ( lors des manifestations et des violences organisés par des jeunes payés dans 4 quartiers de Bujumbura ) et l’exode de dizaines de milliers de citoyens – pris d’une peur soudaine – à cause des Rumeurs Média issues d’une guerre médiatique occidentale déséquilibrée à outrance contre le Burundi. La justice burundaise communiquera incessamment à la presse  et aux instances judiciaires internationaux compétentes les conclusions de son enquête, en demandant que justice soit faite pour le Burundi. Il s’agit de pouvoir prévenir d’autres tentatives à venir en Afrique par ces mêmes pays.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 30 juillet 2015

Facebook Comments