Burundi : Seul 11.000 réfugiés rapatriés depuis septembre 2017

RÉFUGIE, GUERRE HUMANITAIRE – Le HCR a rapatrié seulement 11.000 réfugiés burundais volontaires de Tanzanie sur 12.900 candidats au retour début septembre 2017.

A Bujumbura, ce mercredi 18 janvier 2018, les Nations Unis (ONU) ont informé que, près de 11.000 réfugiés burundais ont été rapatriés, soit un peu plus de 85% des réfugiés burundais parmi les 12.900 qui étaient prévus d’ici fin décembre 2017,souhaitant rentrés volontairement, depuis le jeudi 7 septembre 2017.

Ce retour a été rendu possible grâce à la TRIPARTITE, soit en partenariat entre le Burundi, la Tanzanie et le HCR ( Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU – UNHCR ).
D’après les sources locaux en Tanzanie, la lenteur administrative du HCR a poussé, depuis, des dizaines de milliers d’autres réfugiés burundais à rentrer au Burundi, avec leurs propres moyens.

D’après des sources diplomatiques anonymes, la consigne donnée au HCR, provenant de certains pays occidentaux ex-colonisateurs, en guerre géopolitique contre la Chine dans les pays des Grands Lacs africains, est de freiner tant que possible ce retour massif des réfugiés burundais dans leur pays, afin de préserver un argumentaire humanitaire ( cfr. Guerre Humanitaire : http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ) au Conseil de Sécurité de l’ONU contre les autorités du Burundi. C’est à dire le chiffre de 427,761 réfugiés burundais [ http://data2.unhcr.org/en/situations/burundi ], inchangé depuis, alors que des centaines de milliers de réfugiés burundais sont rentrées. Certains fonctionnaires ONUSIENS anonymes ajoutent même que des centaines de milliers de réfugiés rwandais et congolais ont été confondus aux Burundais, pour permettre de gonfler ce chiffre humanitaire géopolitique. Les relations entre le Burundi et le HCR demeurent très très difficiles …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 18 janvier 2018

Facebook Comments