Burundi: Vers une correction des déséquilibres ethniques dans la Magistrature

Share Button
Le ministre de la Justice et garde des sceaux, M. Pascal Barandagiye (photo : PPBDI.COM)

Le ministre de la Justice et garde des sceaux, M. Pascal Barandagiye (photo : PPBDI.COM)

  • A Bujumbura,ce lundi 10 février 2014,le ministre de la Justice et garde des sceaux, M. Pascal Barandagiye, a présidé une rencontre d’échange avec les partenaires techniques et financiers de son Ministère. Ensemble, ils sont revenus sur les grandes lignes des Etats généraux de la Justice  tenus à Gitega au mois de septembre 2013.

Le ministre M. Barandagiye a annoncé que désormais il y a une formation initiale des magistrats qui se fait au Centre de formation professionnelle de la justice. Concernant la question crucial de la correction du déséquilibre ethnique au sein de la magistrature, il a ajouté que les candidats seront retenus suivant les équilibres ethniques convenus.
Actuellement, sur ce point précis,  le Burundi  ne respecte pas la Constitution burundaise qui demande des quota ethniques à hauteur de 60% Hutu contre 40% Tutsi. Or, jusqu’ à présent on parle d’une représentativité dans la haute magistrature de 77% Tutsi contre 23% Hutu.  Les “Tutsi” de la haute magistrature sont majoritairement des bahima burundais .
DAM,NY, AGNEWS, le 12 février 2014

Facebook Comments