Photo : Agence BUJUMBURA News (Burundi) / 29 février 2016

Burundi : Une patiente accuse de viol un chirurgien de l’Hôpital de Cibitoke

Share Button
Photo :  Agence BUJUMBURA News (Burundi) / 29 février 2016

Photo : Agence BUJUMBURA News (Burundi) / 29 février 2016

Un médecin chirurgien burundais  de l’Hôpital de Cibitoke accusé de viol par une patiente.

A Cibitoke, au nord ouest du Burundi, vendredi 12 février 2017, les membres du personnel soignant de l’Hôpital de Cibitoke ont demandé, par l’intermédiaire d’une correspondance, la liberté – provisoire – du médecin-chef des services chirurgie et prise en charge du VIH/Sida de leur hôpital, emprisonné au cachot de la police à Cibitoke pour viol.  Une femme veuve a porté plainte le mardi 7 février 2017 contre ce médecin pour viol le samedi 7 janvier 2017 au cours d’une consultation. Le médecin dément …
L’équipe soignante de l’Hôpital de Cibitoke, en soutien à leur médecin, plaide pour qu’il comparaisse en étant libre.

Le Burundi compte 1 chirurgien pour 650.000 habitants ou patients potentiels. Selon le Centre de Développement Familial et Communautaire (CDFC) de CIBITOKE, en 2016, dans la province de Cibitoke, sur 1.414 cas de violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) enregistrés, 215 cas concernaient les violences sexuelles ou viol.

DAM, NY, AGNEWS – http://burundi-agnews.org , le jeudi 16 février 2017

Facebook Comments