Burundi / ONU : 92 tués dont 52 par les manifestants et 245 blessées dont 154 policiers

Share Button
Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

A Genève, ce lundi 28 septembre 2015, M. Zeid Ra’ad Al Hussein,  Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a informé de son inquiétude sur la situation au Burundi. Il déplore les arrestations, les détentions et les meurtres depuis le début du mois de septembre.  Selon ses sources, depuis avril 2015,  il y a eu 134 meurtres et des centaines de cas d’arrestations et de détentions arbitraires. Il énumère 704 arrestations depuis début septembre.
Du côté officiel burundais, entre avril et mai 2015,  on parle 245 personnes blessées lors des manifestations. C’est à dire 154 policiers blessés dont 2 amputés de jambe par grenade, et, 71 civils burundais blessés par les manifestants dont 49 par grenade.
92 citoyens burundais ont été tués lors des manifestations, dont 52 ont été tués par les manifestants ( 14 policiers, 1 militaire, 37 civils dont 10 par grenade ).

Le Burundi a été victime  pendant sa période électorale démocratique 2015, d’ une Révolution de Couleur ou une tentative de renversement de régime, dictée par des enjeux géopolitiques globaux ( impliquant des multinationales ) des USA, de la France et de la Belgique.  Le bilan est de centaines de morts et de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés ( Cfr. https://www.youtube.com/watch?v=dDFaM1jvd3I et http://burundi-agnews.org/justice/?p=20777 )

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 28 septembre 2015

Facebook Comments