Burundi: Le minimum des honoraires d' avocats commence à 160 USD

Share Button
L' avocat et son client  ( photo : iwacu-burundi.org )

L’ avocat et son client ( photo : iwacu-burundi.org )

A Bujumbura, ce vendredi 25 juillet 2014, l’ONG Avocats sans frontières (ASF) a rendu public  une étude qu’elle a réalisé en juin 2011  sur les coûts des honoraires d’avocats burundais.
De manière générale, le coût de l’assistance judiciaire est fixé librement par l’avocat avec un minimum honoraire fixé par le Conseil de l’ordre des avocats du Burundi.
Le minimum  demandé : –  pour les contraventions est de 250 000 BIF ( environ 160 USD ); – pour les délits est  de 400 000 BIF ( environ 260 USD); et – pour les crimes est de 450 000 BIF ( environ 290 USD ). Pour les plus vulnérables,  le montant des honoraires est de 60 % des minimas cités plus haut.
Le coût grimpera selon  les déplacements,  la distance entre le domicile du justiciable et le tribunal saisi,  les productions de pièces, le nombre d’audiences, et la durée d’une procédure.
Face à ces coûts très élevés pour des citoyens  moyens qui gagnent  un minimum  mensuel de 50 000 BIF (  environ 30 USD  ),  l’état du Burundi est entrain de mettre en place un projet de ” fonds d’aide légale” qui permettra à l’avenir à chaque citoyen Burundais lésés de pouvoir recourir à la Justice en ayant droit à un avocat.
DAM,NY, AGNEWS, le 26 juillet 2014

Facebook Comments