Burundi: Une Loi protégeant les Défenseurs des Droits Humains (CNIDH)

Share Button
Frère Emmanuel NTAKARUTIMANA Président du CNIDH au Burundi

Frère Emmanuel NTAKARUTIMANA Président du CNIDH au Burundi

Jeudi dernier ( le 3 octobre 2013), à Bujumbura, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH)  a organisé une rencontre afin de voir comment mettre en place  un cadre légal de protection des défenseurs des droits de l’Homme au Burundi.

A cette fin, une plate-forme avec des acteurs du secteur de défense et de promotion des droits de l’homme au Burundi (personnages étatiques et non étatiques) a été crée lors de cet atelier sponsorisé par l’Unité Justice et Droits de l’Homme du Bureau des Nations Unies au Burundi(BNUB).

Cette plate-forme aura désormais la mission de faire le suivi pour la mise en place d’un cadre normatif régissant la protection des défenseurs des droits de l’homme.

Créée par la Loi n°1/04 du 5 janvier 2011, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH) est une institution étatique indépendante burundaise dont aucun organe ne peut donner d’injonctions et disposant de l’assistance de tous les services de l’Etat. Elle comprend 7 membres  élues par l’Assemblée Nationale  et nommées  par décret présidentiel pour un mandat de 4 ans.
La CNIDH s’est donnée pour ambition de faire du Burundi un Etat respectueux des Droits de l’Homme, promoteur des valeurs morales et culturelles positives et doté d’institutions guidées par une approche basée sur les droits de l’homme.

DAM, NY, AGNEWS, le 8 octobre 2013

Facebook Comments