Burundi / Droit de l’Homme : Découverte du Comité de Lutte contre les VSBG

Share Button
Mme Stella Rwajekera et Mme Alice Emilie Ntamatungiro, du Comité de Lutte  contre les VSBG  au Burundi ( Photo: PPBDI.COM )

Mme Stella Rwajekera et Mme Alice Emilie Ntamatungiro, du Comité de Lutte contre les VSBG au Burundi ( Photo: PPBDI.COM )

A Bujumbura, ce mardi 18 août 2015, AGnews s’est intéressé  au Comité de Lutte contre les VSBG –  Violences Sexuelles Basées sur le Genre, au sein du Ministère de la Justice.

En 2013,  au Burundi, 19.530 cas  de VSBG avaient été enregistrés. Les chiffres sont récoltés auprès des associations de terrains et des Centres de développement familial et communautaire (CDFC).

Mme Stella Rwajekera et Mme Alice Emilie Ntamatungiro, tous deux membres de ce Comité de Lutte contre les VSBG  expliquent que ce Comité de Lutte contre les VSBG  a été créé par l’ Ordonnance Ministérielle N° 550/730 du 3 juin sur proposition du Ministère de la Justice du Burundi ( Cfr. Nouveau Code pénal du 22 avril 2009 ).  Il a  pour mission de suivre quotidiennement la question des VSBG et de proposer à l’autorité ministérielle des améliorations de la législation.
Le Comité collabore en partenariat avec des associations de terrains locaux qui travaillent sur des programmes de lutte des VSBG au quotidien.

Au Burundi, au niveau de la Justice,  des chambres spécialisées existent, avec des magistrats formés, pour les victimes des violences sexuelles basées sur le genre (VSBG). Une audience publique spéciale est prévue chaque semaine pour les victimes des VSBG. La Loi burundaise sur les VSBG prévoit des sanctions très sévères vis à vis des VSBG.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 18 août 2015

Facebook Comments