Burundi : Cour Suprême en 2017-2018 - 6.194 dossiers clôturés sur 6.259 ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : Cour Suprême 2017-18 , 6194 dossiers clôturés sur 6259

JUSTICE – Cour Suprême du Burundi en 2017-2018 : 6 194 dossiers sur 6 259 traités et clôturés, soit une moyenne de production de 98,9% .

Burundi : Cour Suprême en 2017-2018 - 6.194 dossiers clôturés sur 6.259 ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : Cour Suprême en 2017-2018 – 6.194 dossiers clôturés sur 6.259 ( Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA, Mardi 2 octobre 2018 – S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ; http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ], MWAMI Y’ABURUNDI, accompagné de Mme KANYANA Aimée Laurentine, Ministre burundais de la Justice, de la Protection civique et Garde des sceaux, était à la cérémonie annuelle de la rentrée judiciaire, édition 2018-2019, sous le thème : « Une justice saine, un pilier du développement ».

En présence des corps diplomatiques étrangers, le chef des Barundi, UMWAMI Y’ABARUNDI, a salué les réalisations du ministère burundais ayant la Justice.  Par exemple, M. NTEZABAHIZI François, Président de la Cour Suprême du Burundi, a présenté le bilan 2017-2018 de son institution : a/ 6 194 dossiers sur 6 259 traités et clôturés, soit une moyenne de production de 98,9% ; b/ 586 dossiers commerciaux ( Tribunal du Commerce ) sur 965 traités et clôturés ; c/ Les amendes judiciaires et autres ont retourné dans les caisses de l’Etat 1,3 Milliards BIF ( 1 338 384 615 BIF ), soit environ 754.000 USD.

Burundi : Cour Suprême en 2017-2018 - 6.194 dossiers clôturés sur 6.259 ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : Cour Suprême en 2017-2018 – 6.194 dossiers clôturés sur 6.259 ( Photo : ABP 2018 )

Au Burundi, cette cérémonie a lieu chaque année, permettant de présenter le bilan judiciaire du pays.

Dans la Tradition des Barundi, les acteurs judiciaires et sécuritaires font partis de la Corporation des Gestionnaires Justes Barundi, appelés TUTSI, car ils gèrent justement et appliquent la POLITIQUE JUDICIAIRE DES BARUNDI ou la POLITIQUE SECURITAIRE DES BARUNDI. C’est à dire la lutte contre LES INJUSTICES connus par les BARUNDI sur le Territoire UBURUNDI ( INGOMA Y’UBURUNDI ) et pour l’ORDRE définit par la PLANIFICATION ( Ensemble des POLITIQUES DES BARUNDI ).   Les ABAPFUMU Y’ABAHANUZI veillent au RESPECT DE L’ALLIANCE COMMUNAUTAIRE SUPREME ( = CONSTITUTION ), dont des INSTITUTIONS QU’ELLE ÉTABLIT, garant de l’HARMONIE COMMUNAUTAIRE DES BARUNDI.  Connaissant LA VISION OU LA PROJECTION DANS LE FUTUR proche, moyen, ou lointain DES BARUNDI, grâce à leur proximité avec les ABAPFUMU Y’IBISHEGU VY’INKORO ( Des régulateurs Barundi qui  parlent au quotidien avec ABAKURU WA MBERE Y’ABARUNDI  – LES ANCETRES DES BARUNDI – par l’intermédiaire de KIRANGA-RYANGOMBE, portant l’ORDRE DIVIN D’IMANA chez les HUMAINS ),  l’autre rôle des ABAPFUMU Y’ABAHANUZI  est de CREER ou REGULER LES LOIS OU REGLES DE L’ALLIANCE COMMUNAUTAIRE SUPREME.    

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

M. NTEZABAHIZI François, Président de la Cour Suprême du Burundi, si nous étions dans la TRADITION DES BARUNDI,  serait  UMPFUMU Y’UMUHANUZI, tel que l’on était MITIMIGAMBA, RUNYOTA, ou KANYARUFUNSO etc.    Aujourd’hui, M. NTEZABAHIZI François est un JURISTE de FORMATION.  Mais les ABAHANUZI Y’A BARUNDI étaient plutôt des MATHEMATICIENS ET JURISTES  de  FORMATION.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mercredi 3 octobre 2018

Facebook Comments