Burundi: 5 non burundais seront dans le Conseil Consultatif de la CVR

Share Button
Mme Clotilde NIRAGIRA, Secrétaire générale de la Commission Vérité et réconciliation (CVR) - Photo: RTNB

Mme Clotilde NIRAGIRA, Secrétaire générale de la Commission Vérité et réconciliation (CVR) – Photo: RTNB

A Bujumbura, ce jeudi 10 mars 2016, Mme Clotilde NIRAGIRA, Secrétaire générale de la Commission Vérité et réconciliation (CVR), a informé l’opinion que 5 étrangers ( non Burundais ) feront partie du Conseil Consultatif de la CVR.


Avec, dans les prochains jours, la promulgation et la mise en place de ce Conseil Consultatif de la CVR,  le démarrage effectif de la CVR pourra commencer.

Au Burundi, la CVR a été mise en place pour mettre à jour la vérité sur le génocide régicide que le Burundi a connu sous le Régime des Hima burundais, qui en près de 40 ans, a fait plus de 4,5 Millions de victimes Barundi ( http://bdiagnews.com/genocide.htm ; http://bdiagnews.com/ccburundi.htm ; http://bdiagnews.com/agnews_refugees.htm ; http://bdiagnews.com/guerre_civile_du_burundi_1993_2003.htm ).
La CVR reviendra sur la responsabilité de la Conférence de Berlin de 1884-85, la Société des Nations avec la Belgique et l’ONU, concernant le crime contre l’Humanité qu’ a subi le Burundi avec la Colonisation. De plus, l’Indépendance du Burundi ( 1962 )  s’est fait dans la douleur ( assassinat de Feu Rwagasore ) puisque 1965-66  a sonné le glas de la vieille Monarchie burundaise – Ingoma Y’Uburundi –  qui a laissé la place à la Dictature des Hima burundais Micombero-Bagaza-Buyoya ( http://bdiagnews.com/histoire_du_burundi.htm ).

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 14 mars 2016

Facebook Comments