Burundi: Nestor Bidadanure a écrit et parle de Nelson Mandela

Share Button
Le philosophe burundais  Nestor Bidadanure  sort son livre  sur  Nelson Mandela  - N'éteignez pas la lumière -

Le philosophe burundais Nestor Bidadanure sort son livre sur Nelson Mandela – N’éteignez pas la lumière –

A  quelques mois des élections démocratiques  de 2015, le Burundi réfléchit sur l’esprit de ses institutions …

A Mortagne-au-Perche (France), ce samedi 11 octobre 2014,  M. Nestor Bidadanure, militant burundais antiapartheid, était venu dédicacer son livre  sur Nelson Mandela “N’éteignez pas la lumière”.  M. Nestor Bidadanure, philosophe de formation ( Cela signifie qu’il aime beaucoup réfléchir ), a eu l’occasion de rencontrer Mze Mandela 2 fois dans sa vie. Selon M. Bidadanure : « C’était une personne très humble, très présente. Il accordait de l’importance et du temps à chaque personne qu’il rencontrait. Pour lui, tout le monde était important. »

N'éteignez pas la lumière(Preface De Peter Gabriel),   Bidadanure Nestor, Ed. Naive,  15 Janvier 2014, 144 pages. Prix  34 000 BIF ou 17 EUR

N’éteignez pas la lumière (Preface De Peter Gabriel), Bidadanure Nestor, Ed. Naive, 15 Janvier 2014, 144 pages. Prix 34 000 BIF ou 17 EUR

bdi_mandela_au_burundi-213x300Ce livre est d’un intérêt certain pour le Monde ( et l’Humanité) et l’Afrique en générale, car en expliquant l’Apartheid vécu par les Noirs en Afrique du Sud au 20ème siècle, on parle aussi du Burundi – institutionnel –  sous la Dictature des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya) de 1966 à 2005  jusqu’aux Accords d’Arusha de 2000.   Mze Mandela, pour les Barundi, sera surtout -l’Accord D’Arusha- en 2000, comme l’ont écrit  M. Déo Hakizimana dans – Le temps Mandela ce que j’ai compris –    ou encore, M. Sindayigaya Jean-Marie  en janvier 2002, dans – Burundi : La Saga d’ Arusha –  paru aux Editions ARIB.   Cet intellectuel burundais – M. Sindayigaya Jean-Marie – est l’auteur de – Mondialisation, Le Nouvel Esclavage de l’Afrique – paru en 1998 chez l’Harmattan.
jean-mariesindayigaya-burundiBien que Madiba militait pour le ONE MEN ONE VOICE, l’Accord d’Arusha de 2000 qui oriente institutionnellement jusqu’aujourd’hui le Burundi, traine les pieds de – la discrimination imposée par les quota ethniques –  mis en place par le Dictateur Pierre BUYOYA ( qui se propose en ce moment pour être Secrétaire Générale de la Francophonie )…  C’est là qu’intervient ce livre important du philosophe burundais  M. Bidadanure, militant anti-apartheid,  dans -N’éteignez pas la lumière-.  Il  y démontre, sans en parler particulièrement,  que le Burundi de l’Accord d’Arusha 2000 – avec ses quota ethniques institutionnalisés – est une continuité idéologique et logique des Lois racistes – Herzog -. En d’autres mots, c’est l’esprit de l’Afrique coloniale qui se perpétue.
En effet, l’élaboration de la Constitution intégrant l’Accord d’Arusha avec son relent raciste à quota ethniques est tiré des travaux de la – Fondation pour l’Unite, la Paix, et la Démocratie – du Dictateur Pierre Buyoya en 1996 ,  inspirée des résidus idéologiques dans la pure tradition des Loi Sud-Africaine de – Racisme institutionnalisé – mis en place en 1910 avec l’Union de l’Afrique du Sud et des Lois Herzog par la suite [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_guerre_institutionelle.htm ].
Peut-être alors que le philosophe burundais, M. Nestor Bidadanure, à travers son livre, voudrait pousser les intellectuelles burundais et autres humanistes du Monde entier  à veiller – à ne pas éteindre la lumière – , en dénonçant et en abolissant  -le Racisme institutionnalisé- soit l’Apartheid partout où on le retrouve encore sur la planète.

Feu Mze  « MADIBA » Nelson Mandela est un personnage qui compte beaucoup pour les Barundi. Car c’est lui qui a fait découvrir au Monde  le « système d’Apartheid burundais »  qui avait été organisé au Burundi entre noirs africains, sous la Dictature des BAHIMA Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) qui a fait plus de 4,5 Millions de victimes BAHUTU Barundi en 40 ans de règne [ http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ] .
Feu Mze MADIBA avait dénoncé et montré à la planète les horreurs des Camps de Concentration burundais (1996-2001) [ http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm ] organisés par le Dictateur BUYOYA Pierre contre la population majoritaire burundaise des « BAHUTU » BARUNDI. Comme en Afrique du Sud où la minorité blanche avait exclus la majorité Noire; au Burundi, une minorité noire -les BAHIMA- avait organisé un système radical d’exclusion « apartheid » contre la majorité de la population burundaise: les BAHUTU BARUNDI. En cela, Feu MANDELA a mis – la lumière – ( sa pierre )  dans la dénonciation de cet apartheid qui existait au Burundi.
Actuellement, le Burundi essaye de mettre en place une Commission nationale Vérité et Réconciliation CnVR, afin que les bourreaux, parmi les BaHima burundais rencontrent  leurs victimes « Bahutu » Barundi …

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 13 octobre 2014

Facebook Comments