Burundi : La Mutuelle de la Fonction publique pousse aux génériques ( Photo : ppbdi.com 2016 )

Burundi : La Mutuelle de la Fonction Publique pousse aux génériques …

Share Button
Burundi : La Mutuelle de la Fonction publique pousse aux génériques ( Photo : ppbdi.com 2016 )

Burundi : La Mutuelle de la Fonction publique pousse aux génériques ( Photo : ppbdi.com 2016 )

A Bujumbura, mercredi 8 juin 2016, Mme Concilie Nibigira, directrice générale de la Mutuelle de la Fonction Publique MFP, a dit lors d’une conférence de presse :  « On ne comprend pas pourquoi certaines personnes se bornent à chercher à tout prix les spécialités alors que les génériques soignent aussi ».

Mme Nibigira aimerait que les citoyens burundais consomment les médicaments génériques car ils sont moins chers que les médicaments originales  dit  “les spécialités”.

De plus, un médicament générique, étant une copie d’un médicament original, possède le même contenu moléculaire actif, donc produit les mêmes réactions sur l’organisme humain. Seul au niveau des ingrédients non actifs utilisés pendant  la fabrication, il peut y avoir de légères variations qui modifient sensiblement  le comportement du médicament dans l’organisme. Ce qu’il faut alors faire c’est en parler au médecin ou au pharmacien. Les médicaments génériques sont contrôlés comme les médicaments originales et répondent aux mêmes critères d’efficacité. Consommer des génériques est une mesure WIN-WIN car l’affilié paie moins cher son médicament et la caisse de la mutuelle fait aussi des économies.

Au Burundi, la Mutuelle de la Fonction publique vise l’intérêt général de la population et doit veiller à ce que la majorité accède à des médicaments qu’ils peuvent payer.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 14 juin 2016

Facebook Comments