Burundi : La CENI pointe du doigt les médias privés lors des élections de 2015 ( Photo : RTNB )

Burundi : La CENI pointe du doigt les médias privés lors des élections de 2015

Share Button
Burundi : La CENI pointe du doigt les médias privés lors des élections de 2015 ( Photo : RTNB )

Burundi : La CENI pointe du doigt les médias privés lors des élections de 2015 ( Photo : RTNB )

A Ngozi, à partir de ce lundi 6 juin 2016 jusqu’au dimanche 12 juin 2016 , M. Pierre Claver NDAYICARIYE, le Président du CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante), organise une retraite pour les membres et le personnel de son institution afin d’analyser les  difficultés rencontrées lors des élections de 2015, notamment dues aux médias privés locaux et internationaux, et aux réseaux sociaux  qui ont joué un rôle très néfaste (  de surinformation et de  désinformation, manipulés par certains hommes politiques et certains individus de la société civile ). Ces derniers ( une intense force médiatique disproportionnée ) ont mis en danger tout le processus électoral de 2015.

Le Burundi a été attaqué médiatiquement ( virtuellement ) de manière très intense entre avril et mai en 2015 pendant la Révolution de Couleur ou la Tentative de changement de régime,  opérée et ratée par les USA, la Belgique, la France, le Rwanda et le réseau civile et militaire de l’ancienne dictateur Hima Pierre BUYOYA, associé à l’anarchiste M. Alexis Sinduhije.
Selon M. Pierre Claver NDAYICARIYE, le Président du CENI, certains médias privés locaux et internationaux ( associés aux réseaux des pays putschistes cité plus haut ) sont tombés dans le piège de la manipulation politique et malheureusement ils ont oublié qu’ils avaient l’obligation de respecter l’éthique et la déontologie professionnelle.

Au Burundi, cette retraite permettra de mieux préparer les élections démocratiques de 2020.

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 11 juin 2016

Facebook Comments