Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Butihinda – Amendement de la Constitution et fin de l'Accord d’Arusha ( Photo : ppbdi 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Butihinda – Amendement de la Constitution et fin de l’Accord d’Arusha

Share Button
Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Butihinda – Amendement de la Constitution et fin de l'Accord d’Arusha ( Photo : ppbdi 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Butihinda – Amendement de la Constitution et fin de l’Accord d’Arusha ( Photo : ppbdi 2016 )

A Muyinga, commune Butihinda,  jeudi 23 juin 2016, Mme Immelde Sabushimike, secrétaire et membre du bureau de la Commission Nationale du Dialogue Interburundais (CNDI), accompagnée de M. Festus Ntanyungu, membre de la CNDI,   ont été reçus par l’ administrateur communal.


Face à quelques centaines de citoyens, Mme Sabushimike et M. Festus Ntanyungu ont ouvert le dialogue interburundais après avoir fait un bref aperçu des différentes périodes électorales que le pays a connues depuis l’indépendance. Ils ont précisé que nulle ne devait avoir peur de s’exprimer car il fallait qu’ensemble, les Burundais, nous trouvions une solution pour résoudre la question des crises répétitives autour des élections au Burundi.

Voici, en résumé, ce qu’y est sorti de ce dialogue à Butihinda … La population de Butihinda  souhaite :
– Les institutions politiques doivent être mises en place par la voie des urnes ;
– Un amendement de la Constitution du Burundi  ( suppression de la limitation du mandat présidentiel ) ;
– L’Accord d’Arusha ne soit plus une référence (  « c’était un système d’un petit groupe d’hommes politiques qui voulaient se partager les postes, mais ne privilégiaient pas les besoins des millions de Burundais » );
– L’abandon du système de listes bloquées ;
– Une plus grande représentation des femmes dans les institutions de l’Etat ; et
– Les anciens chefs d’Etat ne doivent plus devenir automatiquement sénateurs à vie ( « Ils n’ont pas tous été élus, et en plus, ils bénéficient de l’immunité, alors qu’ils auraient des comptes à rendre peut-être pour des crimes qu’ils auraient commis pendant leur mandat » )  …

Au Burundi, après le tour des provinces, des partis politiques et d’autres groupes organisés, le dialogue interburundais s’oriente maintenant vers les 119 communes du pays. Les membres de la CNDI  étaient en mission en province de Muyinga cette semaine et se devaient de parcourir les 4 communes de cette circonscription ( Buhinyuza, Mwakiro, Giteranyi et Butihinda ) entre jeudi 23 juin 2016  et vendredi 24 juin 2016.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 27 juin 2016

Facebook Comments