Burundi : Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament ( Photo : PTA Auszubildende 2018 )

Burundi : Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament

ECONOMIE, SANTE – Un pharmacien burundais HUTU MPFUMU TWA évoque les problèmes du marché globalisé du médicament au Burundi, en Afrique de manière générale.

Burundi :  Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament  ( Photo : PTA Auszubildende 2018 )

Burundi : Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament ( Photo : PTA Auszubildende 2018 )

BUJUMBURA, Jeudi 7 juin 2018 – AGNEWS revient sur une rencontre faite en avril 2018 entre Mme Ndayiragije Claudette, de Burundi-Eco [ http://burundi-eco.com ] avec M. Bizimana Désiré , pharmaciens et président de l’Ordre des Pharmaciens du Burundi (OPB).

Le pharmacien Bizimana explique, dans son quotidien, il rencontre 2 problèmes principalement liés au manque de devises et à la perte de confiance entre les importateurs de médicaments Burundais et la Compagnie Française d’Assurance Pour le Commerce Extérieur (COFACE) …Auparavant la COFACE assurait les produits de nos fournisseurs, mais avec la crise de 2015, elle s’est retirée. D’où les fournisseurs ne peuvent pas livrer des médicaments non assurés et de ce fait ils exigent des cautions énormes…

Burundi :  Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament  ( Photo : http://burundi-eco.com  2018 )

Burundi : Un pharmacien HUTU MPFUMU TWA et le marché globalisé du médicament ( Photo : http://burundi-eco.com 2018 )

Au Burundi, l’absence sur le marché de tel ou tel médicament est normal. Souvent c’est un autre qui vient prendre sa place. Le problème majeur des pharmaciens Barundi est que les laboratoires pharmaceutiques multinationales fabriquent des médicaments pour les grands marchés (INDES ) et non pour les petits.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, M. Bizimana Désiré, pharmacien, étant membre du métier des COMMERCANTS BARUNDI, fait parti de la CORPORATION DES METIERS BARUNDI ou DE LA PRODUCTION DES BARUNDI, appelé HUTU. On peut dire que M. Bizimana Désiré, est HUTU chez les BARUNDI.
En tant que CHIMISTE et BIOLOGISTE, M. Bizimana Désiré est membre DES SCIENTIFIQUES BARUNDI maîtrisant CERTAINES LOIS DE LA NATURE, appelés TWA ou BATWA chez les BARUNDI. Les TWA ou BATWA sont membres de la CORPORATION DES REGULATEURS BARUNDI, appelé MFUMU ou BAPFUMU ( SAVANTS CHERCHEURS ).
M. Bizimana Désiré, pharmacien, est un MUHUTU Y’UMUPFUMU Y’UMUTWA chez les BARUNDI.

Une des solutions burundaises a apporté pour faire face au marché globalisé du médicament est que l’ETAT -INGOMA Y’UBURUNDI – favorise la fabrication des médicaments au niveau local par des PHARMACIENS CHIMISTES – BIOLOGISTES BATWA BARUNDI, soit créer UN MARCHE LOCAL DU MEDICAMENT.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 6 juin 2018

Facebook Comments