Burundi : Arrestation de 4 officiers liée à l’assassinat Feu Ndadaye

HISTOIRE, SECURITE, JUSTICE – Arrestation de 4 officiers burundais de la FRNB, peut-être liée à l’assassinat en octobre 1993 du Président Feu Ndadaye Melchior

BUJUMBURA, Vendredi 23 novembre 2018 – Dans le cadre de la Politique de la Justice des Barundi, 4 officiers de la Force de Défense Nationale du Burundi FRNB  ( Ex FAB – le Général Ndayisaba, Colonel Gunungu, Colonel Nahigombeye et le Colonel Niyonkuru ) ont été arrêtés…

Tous ces officiers burundais ont pour point commun d’avoir participé au putsch militaire contre le héros national Feu Ndadaye Melchior le jeudi 21 octobre 1993.

Au Burundi,Le vendredi 10 septembre 1993, à un mois du putsch militaire, ils seront parmi les 18 officiers supérieurs de la Gendarmerie qui signeront le projet de putsch contre le Heros Feu Ndadaye et son gouvernement. Dans cette réunion, ils décideront qu’une fois leur forfait commis, ils remettraient un Hutu au pouvoir à savoir François Ngeze. Ce dernier dirigerait le pays pendant une petite période, le temps de calmer la population Hutu, avant de céder le fauteuil au Major Buyoya. L’opération devait être financée par la société AFFIMET ( multinationale Belge ). Ceux qui ont apposé leur signature sur le document sont : Les colonels Charles Nditije, Célestin Ndayisaba, Alfred Nkurunziza, Jean Bikomagu, Juvénal Nzosaba, Jean-Bosco Daradangwa, Gabriel Gunungu, Anicet Nahigombeye, Gérard Cishahayo, Laurent Niyonkuru, Pascal Simbanduku, Ascension Twagiramungu (d’origine rwandaise), les Lts-Colonels Juvénal Niyoyunguguruza (Mamba Vert), Janvier Baribwegure, Mamert Sinarinzi et Pancrace Girukuwigomba, ainsi que les Lts Bigirimana et Jean Ngomirakiza (*).

(*) https://www.arib.info/Burundi_Intellectuels_Hutu_assassinés_de_1993_à_1995_annexes.pdf

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Samedi 24 novembre 2018

Facebook Comments