Burundi: Resources Humaines Informatisées dans l’administration

Share Button

Mme Annonciata SENDAZIRASA, Ministère de la Fonction publique au Burundi

Mme Annonciata SENDAZIRASA, Ministère de la Fonction publique au Burundi

Vendredi dernier, à Bujumbura, Mme Annonciata Sendazirasa, Ministre de la Fonction publique, a expliqué la mise en place, en ce mois d’Avril 2013,  au sein de l’administration burundaise d’un Centre, National de Gestion Intégré de la Carrière et de la Paie des fonctionnaires et agents sous-contrat de la fonction publique, informatisé évoluant avec le logiciel de gestion des ressources humaines OPEN PRH (*).
Le centre national de gestion intégré de la carrière et de la paie  utilisera le logiciel informatique OPEN PRH, qui est produit SIMAC proposant une solution complète intégré et évolutive dans le gestion et le suivi des Ressources Humaines.

Mme la Ministre Annonciata Sendazirasa a fait découvrir la nécessité de l’informatisation du Centre National de la Gestion Intégré de la Carrière et de la Paie… Par exemple, en 2008, au Burundi, on faisait encore la gestion salariale manuellement, et avec le phénomène des fonctionnaires fictifs (hérité et instauré pendant les 40 ans sous la Dictature féroce des Bahima burundais -Micombero, Bagaza, Buyoya-), le pays perdait  plus d’1 Millions USD.  Depuis ce mois d’Avril, on pourra, grâce au paramétrage de la carrière en finalisation, basé sur le numéro matricule unique des fonctionnaires, détecter avec une facilité inouïe tous les fonctionnaires fictifs (si il en reste).

Désormais avec l’OPEN PRH, l’administration burundaise s’ouvre à de meilleurs perspectives en terme : – de bonne gouvernance au sein de l’administration; – de maîtrise de la masse salariale;  – et d’une meilleur gestion des effectifs des fonctionnaires. Tous les ministères du Burundi devront être interconnectés.

(*) http://www.simac.com.tn

DAM, NY, AGNEWS, le 2 Avril 2013

Facebook Comments