Burundi: Nomination du 1er gouvernement Nkurunziza – 2015 / 2020

Share Button
S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi . A Gauche - M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives, et - A droite - M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : cndd-fdd )

S.E. Nkurunziza Pierre, Président du Burundi . A Gauche – M. Gaston SINDIMWO, 1er vice-président du Burundi ( UPRONA), en charge des questions Politiques et administratives, et – A droite – M. Joseph Butore, 2ème vice-président du Burundi (CNDD-FDD), en charge du socio-économique ( Photo : cndd-fdd )

A Bujumbura, ce lundi 24 août 2015, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire Président africain du Burundi, a mis en place sa première équipe gouvernementale 2015 – 2020.

Prestation de serment ce 20 août 2015 des deux Vice-Présidents de la République à l’hémicycle de Kigobe  (  Photo: presidence )

Prestation de serment ce 20 août 2015 des deux Vice-Présidents de la République à l’hémicycle de Kigobe ( Photo: presidence )

Il s’agit du 1er gouvernement de cette législature 2015-2020.  C’est le Décret n°100/02 du 24 août 2015 portant nomination des membres du gouvernement [ http://presidence.gov.bi/IMG/pdf/decret_02_1_.pdf ou http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/08/decret_02_1_.pdf ] qui le précise. Voici les noms :

1er Gouvernement du Burundi ( 2015 - 2020 ) Photo: gouvernement

1er Gouvernement du Burundi ( 2015 – 2020 ) Photo: gouvernement

  1. Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme : Mme Pélate NIYONKURU
  2. Ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique: Mr Pascal Barandagiye
  3. Ministre des Postes, des Technologies de l’Information, de la Communication et des Médias : M. Nestor BANKUMUKUNZI
  4. Ministre de la Sécurité Publique: Commissaire de Police Chef Allain Guillaume Bunyoni
  5. Ministre à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine: Hon. Léontine Nzeyimana
  6. Ministre de l’Energie et des Mines : Ir Côme MANIRAKIZA ( Reconduit)
  7. Ministre de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme : M. Emmanuel NIYONKURU
  8. Ministre á la Présidence chargé de la Bonne Gouvernance et du Plan: Ir Serges  Ndayiragije
  9. Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement : Ir Jean Bosco NTUNZWENIMANA
  10. Ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation: Hon. Tabu Abdallah Manirakiza ( Reconduit)
  11. Ministre du Développement Communal : Mme Jeanne d’Arc KAGAYO
  12. Ministre des Relations Extérieures et de la Cooperation Internationale: Ambassadeur Alain Aimé Nyamitwe ( Reconduit)
  13. Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage: Dr Déo Guide Rurema
  14. Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture : M. Jean Bosco HITIMANA
  15. Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre : M. Martin NIVYABANDI
  16. Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants: M. Emmanuel Ntahomvukiye ( Reconduit)
  17. Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida: Dr Josiane Nijimbere
  18. Ministre de l’Education,de l’Enseignement Supèrieur et de la Recherche Scientifique: Dr Janvière Ndirahisha
  19. Ministre à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté Est Africaine : Hon. Léontine Nzeyimana ( Reconduit)
  20. Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Equipement : Ir Jean Bosco NTUNZWENIMANA

C’est un gouvernement avec de nouvelles têtes. Seul 5 ministres du gouvernement sortant sont restés. 5 sont issus de la coalition amizero y’abarundi ( Rwasa ) : M. jean Bosco Hitimana, Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture ;
M. Jean Bosco Ntunzwenimana, Ministre des Transports, des Travaux Publics et de l’Équipement ;  M.Serges Ndayiragije, Ministre á la Présidence chargé de la Bonne Gouvernance et du Plan ; et M. Félix Mporerimana, Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’emploi et  M. Jeanne d’Arc Kagayo, Ministre du Développement Communal . Il s’agit d’un gouvernement d’union nationale avec des proportions ethniques (  8 Tutsi et 12 Hutu ) et du genre ( 6 femmes et 14 hommes ) respectées.

 

Le Burundi est désormais à nouveau avec des institutions fortes pour commencer à travailler, après quelques mois de perturbations dues à la période électorale qui a été un peu chaude…

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 24 aout 2015

Facebook Comments