Burundi/justice: 23 ans après Ntega Marangara.

Share Button
Au Burundi, depuis 1965 et l’instauration de la République en 1966, jusqu’en  2003 ( fin de la guerre civile), les Barundi ont vécu un des régimes dictatoriaux des plus sanglants que le monde ait connu au 20 ème siècle. La dictature des Bahima Barundi (Micombero, Buyoya, et Bagaza) a fait près de 2.5 millions de victimes parmi les Bahutu Barundi (dont des Batutsi et des Baganwa). Les dictateurs Buyoya et Micombéro, à eux deux, ont fait plus de 900 000 morts parmi les Bahutu Barundi.
Aujourd’hui, au Burundi et en ailleurs dans le monde, des Barundi  se souviennent …  A Bruxelles,par exemple,  ce matin, quelques Barundi se sont rassemblés à 12h pour  une célébration eucharistique en mémoire des victimes de Ntega Marangara en août 1988.  Ils se souviennent de ce massacre  du  régime dictatorial du Major Buyoya …

“L’image des cadavres de Bahutu Barundi flottants sur les eaux, images qui apparaissaient  au travers des télévisions occidantales aux heures de grandes écoutes…”, reprend le Père, qui officie la cérémonie …  Ce jour-là, le monde  découvrait que  -les Bahutu Barundi-  avaient face à  eux une  Dictature de type apartheid féroce.  Près de 150 000 morts  étaient à déplorer parmi les Bahutu Barundi, en quelques semaines …

Pendant ce temps, à Bujumbura, la presse d’extrême droite “Hima” burundaise (celle des enfants de la Dictature des Bahima), dont Net press, organes de presse  du  très contesté Jean-Claude Kavumbagu,  jubile en évoquant Buyoya  et surtout en fêtant  l’anniversaire du dictateur sanguinaire Michel Micombero,  parent du Major Buyoya (1) …
De nombreux barundi, dont de plus en plus de députés et sénateurs, souhaitent que l’ancien Dictateur Buyoya soit traduit en justice  au plus vite,malgré son statut de sénateur à vie que ce dernier brandit. Cela est traduit  par l’intrevention aux Nations Unis au mois de juin dernier, par l’organisation C.I.R.I.D. (2)

DAM, NY, AGnews, le 13 août 2011.


(1) – Articles de Net Press, organe de presse d’extrême droite Hima Burundaise.  Elle fête le Dictateur Micombero chaque année et souvent couvre médiatiquement l’ancien dictateur Buyoya?  [ http://www.burundi-agnews.org/netpress-extreme-droite-hima-burundi01.htm ]
(2) – Ntega Marangara,  par  M.  Déo Hakizimana, Président du C.I.R.I.D,  [ http://www.youtube.com/watch?v=rC3rIBrn8Lg&feature=player_embedded ]
– L’assassinat du Président M. Ndadaye dénoncé à l’ONU par Deo Hakizimana, [ http://www.youtube.com/watch?v=zkTghLRuWC0&feature=player_embedded ]

 

—————————————–

 

NB : Pour en savoir plus sur Ntega Marangara –  Extraits d’articles de journaux de l’époque –
– “Burundi:pourquoi le massacre?” , Jeune Afrique,  31 août 1988  [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_burundimassacre7288.htm ]
– “Le Burundi s’emploie à dédouaner son armée.  Le pays compte aujourd’hui quelque 130.000 sans abri. Sur le coup d’envoi des massacres, toujours la bouteille à encre.”, Le Monde,  30 août 1988  [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_Burundidedouanearmee1988.htm ]
– “BURUNDI : témoignages sur les massacres« Ils ont incendié  ma maison avec mes enfants à l’intérieur… »,  Le Monde, JOSÉ ALAIN FRALON, 25 août 1988.  [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_incendiemaison1988.htm ]
– “BURUNDI : MEURTRES D’ENFANTS PAR LES TROUPES GOUVERNEMENTALES. MASSACRES D’ENFANTS PAR LES TROUPES GOUVERNEMENTALES”, AI
Amnesty International, index: AFR 16/04/1988 Distr: SC/CO/RAN   [ http://www.burundi-agnews.org/genocide_1998_5.htm ]
– “Burundi jusques  à  quand ?”, Par Marie-France CROS, 23.8.1988, LA LIBRE BELGIQUE. [ http://www.burundi-agnews.org/genocide_1998_6.htm ]
– “Burundi : L’armée en question.  Composées, en majorité, de Tutsi, les troupes gouvernementales sont-elles vraiment allées trop loin dans la répression ?”, De notre envoyée spéciale à Bujumbura, Marie-Roger Biloa, JEUNE AFRIQUE N° 1445 – 14 SEPTEMBRE 1988 [ http://www.burundi-agnews.org/genocide_1998_7.htm ]
– “Les Hutus fuient la folie des Tutsis: des récits et des chiffres hallucinants”,  JEAN-PAUL COLLETTE, LE SOIR 24.8-1988   [ http://www.burundi-agnews.org/Hutu_genocide_burundi_1998_1.htm ]
– “L’enfer burundais raconté par les blessés. Grenades à gaz, mitraillades, coups de baïonnette : les armes du massacre”, La Libre Belgique, 29.8.1988
– “Burundi: du napalm contre des paysans ? C’est ce qu’affirme l’opposition hutu, qui parle de vingt mille morts”, La Libre Belgique, 20-21.8.1988,  MFC   [ http://www.burundi-agnews.org/Hutu_genocide_burundi_1998_3.htm ]
– “BURUNDI: les affrontements ethniques. Le gouvernement refuse toute enquête internationale mais sollicite une aide financière”, Le Monde, Mardi 30 août 1988, I.V.  [ http://www.burundi-agnews.org/Hutu_genocide_burundi_1998_4.htm ]
– “DES SIGNES DU TRIBALISME INVETERE DES TUTSI DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES AU BURUNDI: SITUATION ET TEMOIGNAGES.”,
INFORMATIONS SUR LE BURUNDI,  B.I.I.B.-I.O.I.B.,  BUREAU INTERNATIONAL D’INFORMATION SUR LE BURUNDI, EDIT. RESP : GABRIEL SINAMENYE  / BRUXELLES 6, Sady Noël, N°12-   15 OCTOBRE 1988   [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_signestribalismetutsietablisscolaires1988.htm ]
Facebook Comments