Burundi: L’Uprona tente de bloquer la Loi de la CNVR

Share Button
Le président du Parti Uprona, ex-parti unique sous la dictature des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya)

Le président du Parti Uprona, ex-parti unique sous la dictature des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya)

Jeudi, depuis Bujumbura, le président du parti Uprona, Charles Nditije, s’est insurgé contre la Loi de la Commission national Vérité Réconciliation (CnVR) qui s’annonce de manière éminente.

L’Uprona, pourtant membre du gouvernement, se dit contre le projet de loi sur la mise en place de la CnVR.
Selon cette formation politique, ce projet de loi (dont l’Uprona a lui-même élaboré), actuellement au Parlement, est loin du consensus des Accords d’Arusha …

L’Uprona était le parti Unique sous la Dictature des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) qui a fait, en près de 40 ans de règne, plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Bahutu Barundi ( dont les Batutsi -non Hima – et les Baganwa).

La Loi de la CnVR est censée juger les crimes commis entre la période de 1962 à 2006. C’est à dire la Dictature des Bahima burundais responsable du Génocide Régicide contre les Bahutu  du Burundi.

DAM, NY, AGNEWS, le 19 mai 2013

Facebook Comments