Burundi: Bientôt la CNVR fera face à la Dictature des Bahima.

Share Button

Justice & Histoire – “La Commission Nationale Vérité Réconciliation (CNVR) sera mise en place avant la fin de cette année 2012”. Ce sont les propos du trés populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre  dans une interview qu’il a accordée à BBC World.
Il s’agit d’un soulagement pour les familles de plus de 4,5 Millions de Barundi  qui ont été victimes de la Dictature des régimes Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) qui se sont succédé depuis 1966.  Ces familles attendent, comme elles aiment à le répéter, la CNVR car disent elles : “Trop , c’est trop !”. Une allusion faite à l’encontre de la société civile burundaise, majoritairement aux mains des enfants de la Dictature des Bahima burundaises, qui feint de les ignorer …

 

 

Au cours d’une interview à la BBC, le Président du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza a réaffirmé que la Commission Nationale Vérité Réconciliation (CNVR) verra bel et bien  le jour avant la fin de cette année 2012.
S.E. Nkurunziza Pierre a rappelé que la dynamique était très bien lancée pour que l’on y arrive. Il a cité : – les consultations nationales qui ont été menées avec succès en collaboration avec les Nations Unies et la société civile, dont le rapport a été remis; – le Comité technique chargé de la préparation de la mise en place des mécanismes de justice transitionnelle qui a été mis sur pied et qui a présenté son rapport en octobre 2011; et un projet de loi sur le travail de la CNVR, élaboré par le comité, qui sera sur la table du gouvernement au mois de septembre de cet année, avant sa transmission à l’Assemblée Nationale et au Sénat pour d’éventuels amendements et adoption.


Il faut rappeler brièvement ce qu’ont vécu les plus de 4,5 Millions de victimes Bahutu Barundi (Batutsi et Baganwa compris) sous la Dictature des Bahima burundais: – Le Génocide-Régicide des Bahutu Barundi [1] ; la guerre civile burundaise (1993 – 2003 ) [2] ; les camps de concentration du Burundi [3] ; et  les plus de 40 ans de vie de Millions de réfugiés Barundi à travers le monde [4].

 


Depuis  novembre 2003 (fin de la guerre civile), avec le retour au pouvoir des  -enfants de l’ancien Royaume Millénaire de l’Urundi- [5], le Burundi s’est remis vers de nouvelles perspectives …  Ainsi la mise sur pied de la CNVR  sera enfin le moment donné aux Barundi (ou Burundais), et à la communauté internationale, de comprendre ce dérapage de l’Histoire du Burundi [6]  qu’aura été la Dictature des Bahima burundais, une des plus sanglantes de l’Humanité au 20 ème siècle.
Pour les victimes Barundi et leurs familles, la CNVR mettra enfin un “stop” à la banalisation, qui commence à s’installer petit à petit,  de ce qu’aura été cette Dictature …

 

 

 


 

 

Notes :

[1] Le Génocide des Bahutu Barundi, [ http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ]
[2] La guerre civile burundaise , [ http://www.burundi-agnews.org/index.php/societe/histoire/guerre-civile ]
[3] Les camps de concentration du Burundi, [ http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm  ]
[4] Plus de 40 ans de vie comme réfugiés Barundi , [ http://www.burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ]
[5] L’Histoire du Burundi, [ http://www.burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ]
[6] Criminalisation socio-économique du pouvoir par la tyrannie politico-militaire tutsi au Burundi[ http://www.burundi-agnews.org/criminalisation.htm ]

DAM, NY, AGNEWS, le 27 aout 2012.

Facebook Comments