Burundi - 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro ( Photo : ikiriho 2017 )

Burundi – 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro

Share Button
Burundi - 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro ( Photo : ikiriho 2017 )

Burundi – 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro ( Photo : ikiriho 2017 )

Un charnier datant de 1972 avec de nombreux corps découvert en commune Rusaka, zone Makamba, province Mwaro

A Mwaro, commune Rusaka, zone Makamba, ce mardi 10 janvier 2017,  des habitants qui étaient entrain de creuser pour construire les fondations d’une future école  ont trouvé un véritable charnier datant à première vue du génocide de 1972.

Burundi - 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro ( Photo : ikiriho 2017 )

Burundi – 1er Génocide des Grands Lacs : Un charnier de 1972 découvert à Rusaka-Mwaro ( Photo : ikiriho 2017 )

Les ossements appartenaient aux Barundi massacrés en 1972 par le régime Hima d’alors. Les gens de la localité estiment à plus de 15 000 Barundi qui y ont été enterré en 1972.
Il s’agit d’un véritable choc pour les habitants de cette localité. Mais en même temps, c’est un peu un soulagement, car, grâce au prélèvement ADN, désormais il sera possible pour les familles qui ont perdu les leurs, de pouvoir, peut-être, retrouver le corps de leur défunte victime. De plus, le lieu va permettre de donner un nom au bourreau ou aux bourreaux.
Avec la découverte de ce charnier, les  preuves matérielles pour que  l’Etat du Burundi reconnaisse le Génocide contre les Barundi commis par le régime Hima du dictateur Michel Micombero s’accumulent de plus en plus…
Le mercredi 30 avril 2014, l’Association pour la Mémoire et la Protection de l’Humanité contre les Crimes Internationaux (AMEPCI-Girubuntu) avait annoncé d’avoir identifié près de 500 fosses communes contenant des restes des Bahutu Barundi victimes du Génocide de 1972 [ http://burundi-agnews.org/genocide/burundi-genocide-1972-pres-de-500-fosses-communes-identifiees/ ]
En janvier 2012, des fosses communes avec des corps de centaines de Bahutu Barundi entassés avaient été retrouvées à Ntamba, en Province de Cibitoke. Les habitants de cette localité avaient été formels. Il s’agissait de près de 500 corps de Barundi tué en 1996 sous la dictature Hima burundaise du Major Pierre Buyoya, tués par les Forces Armées  Burundaises (FAB) [ http://burundi-agnews.org/genocide/burundi-decouverte-de-fosses-communes-de-bahutu-barundi-massacres-en-1996/ ]

Au Burundi, l’Etat compte beaucoup sur la Commission Vérité Réconciliation CVR mais les Barundi, eux, demandent à l’Etat de ne pas pratiquer la politique de l’autruche car tout le monde sait ce qui s’est passé dans le pays les 40 années qui ont suivi l’indépendance du Burundi, avec la disparition du Royaume millénaire des Barundi  – Ingoma y’Uburundi – au profit de la République des Hima burundais [  http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm  ].
Le Burundi a subit entre 1965 à 2005 l’un des régimes sanguinaire que le 20ème siècle ait connu.
La dictature militaire des Hima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) aura fait en près de 40 ans de règne plus de 4,5 Millions de victimes Barundi : le fameux génocide régicide du Burundihttp://burundi-agnews.org/genocide.htmhttp://burundi-agnews.org/ccburundi.htmhttp://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm .  Le génocide de 1972 au Burundi commis par le régime Hima burundais du dictateur Michel Micombero fut le 1er génocide des Grands Lacs africains.

DAM, NY, AGNEWS – http://burundi-agnews.org , le mardi 10 janvier 2017

Facebook Comments